Le port du masque obligatoire partout à Bruxelles

Le seuil des 50 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants a été franchi. Dès ce mercredi, le port du masque devient obligatoire dans les 19 communes bruxelloises.

©belgaimage-166823522

Face à la remontée du nombre de contaminations, les autorités régionales avaient prévenu la semaine passée : le port du masque deviendrait obligatoire sur l’ensemble du territoire bruxellois, passé un certain cap. Ce cap était fixé à une moyenne hebdomadaire de 50 nouvelles contaminations par jour pour 100 000 habitants. Il y a 7 jours, cette moyenne (taux d’incidence) était de l’ordre de 35 pour 100 000 habitants. Hier, elle a grimpé à 47,1. En le mesurant ce mercredi 12 août, le taux d’incidence à Bruxelles est de 54,4 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, sur les sept derniers jours pris en compte, soit du 2 au 8 août. Sur cette période, 663 nouvelles contaminations ont été confirmées dans la capitale, ce qui représente une augmentation de 242 cas par rapport à la période de sept jours précédente.

Conséquence immédiate : le port d’un masque couvrant le nez et la bouche devient donc obligatoire dès aujourd’hui partout à Bruxelles, a annoncé ce matin Rudi Vervoort (PS), ministre-Président de la Région, « en accord avec l’ensemble des Bourgmestres des 19 communes ». La mesure vaut pour toute personne âgée de 12 ans et plus, dans les lieux publics et dans les lieux privés accessibles au public.

Des exceptions sont néanmoins prévues :

– Lors de la pratique d’un sport (Sauf pour une course cycliste, les déplacements à vélo ne sont pas considérés comme de la pratique sportive. « Lors des déplacements à vélo pour se rendre par exemple sur son lieu de travail, le port du masque est obligatoire », indique dans un commentaire la page Facebook officielle de Rudi Vervoort).

– Pour les personnes porteuses d’un handicap qui ne leur permet pas le port d’un masque ou d’un écran facial

– lors de l’accomplissement d’un travail physique intensif sur la voie publique

Dans tous ces cas, les autorités régionales rappellent que les « distanciations physiques devront être respectées ». Lorsque le port d’un masque ou d’une alternative en tissu est impossible pour raisons médicales, un écran facial est autorisé.

Le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale annonce que les contrôles de police seront adaptés afin de veiller au respect de cette nouvelle mesure, ainsi qu’aux dispositions arrêtées par le Conseil National de Sécurité du 27 juillet dernier (bulle sociale de 5 personnes maximum, réunions de famille ou entre amis limitées à 10 personnes, etc.).

À ce stade, reste une interrogation : jusqu’à quand sera valable cette nouvelle mesure ? Dans leur communication, les autorités régionales ont lié l’obligation du port du masque avec le dépassement du seuil de 50 nouvelles contaminations hebdomadaires à Bruxelles. L’action de la Région pourrait perdre en lisibilité, si ce taux d’incidence était amené à baisser à nouveau dans les prochains jours. Le cas échéant, doit-on s’attendre à une mesure extrêmement temporaire, qui pourrait potentiellement prendre fin la semaine prochaine ?

Plus d'actualité