Plages, campings… Quelles réglementations pour les vacances ?

Nombreux sont les Belges qui vont passer les vacances au pays cet été. A la plage comme en camping, certaines règles restent à suivre pour éviter une repoussée de coronavirus.

C'est l'amour à la plage... - Belga

L’autre jour, c’est avec un plaisir non feint que nous sommes retombé sur ce vieux titre de Niagara. « C’est l’amour à la plage ! (Aoum chachacha !) » Tube imparable dans les années 80, certes ! Mais à l’heure du coronavirus ? Le déconfinement a beau se poursuivre sans frein (jusqu’ici), les amours à la plage, cette année, seront réglementés, qu’on se le dise !

Si l’idée est la même à peu près partout (sur la côte belge comme en France, deux mots d’ordre pour une même idée : distanciation sociale), les peut faire et peut pas faire varient d’un point de mer à l’autre. Résumé de la situation… A commencer par cette bonne nouvelle. Oui, depuis le 27 juin, on peut à nouveau se baigner dans la mer bleu azur !

Réserver ou pas réserver ?

Le mot est un peu fort. Mais si vous décidez de profiter d’une des trois plages d’Ostende, il vous est demander de vous enregistrer sur le site de littoral.be avant d’arriver. C’est que les plages sont prisées. Et comme dit plus haut, il faut s’assurer que la distanciation sociale est respectée. A noter que cet enregistrement vaut aussi pour les résidents… Mais qu’il n’est vraiment nécessaire que pour les jours de forte affluence ? Lesquels ? Ils seront établis trois jours à l’avance, mais comptez sur les week-ends entre le 15 juillet et le 15 août.

A Nieuport et Blanckenberge, il ne faudra pas faire tant de démarches, mais une place vous sera attribuée à votre arrivée. 8 m2 par personne pour la première, 6m2 dans la deuxième. Mieux vaut ne pas arriver trop tard, si la plage est remplie, vous risquez d’en être privé.

Belga

Paravents, toiles de plage, cabriocabines ?

Ailleurs, à savoir au Coq, à Bredene et Zeebruges, pas besoin de s’inscrire ou de se laisser guider, mais les toiles de plage et paravents sont obligatoires. Soyez sans crainte, un point de location se trouvera bien en vue sur la plage !

A Knokke, la reine des plages, aucune réservation n’est demandée, mais si vous êtes en mode famille nombreuse (8 personnes), vous pourrez profiter d’une cabriocabine (soit un espace délimité par des sortes de filets de tennis). Mais attention, les places sont limitées et le premier arrivé sera le premier servi.

Si toutes ces obligations vous ennuient, direction La Panne, Coxyde ou Middelkerke où vous êtes free as a bird pour vous installer où bon vous semble. Sans vous inscrire, sans être obligés de louer un paravent ou une toile de plage. Mais rien que vous, le sable, la mer…

… Enfin presque. A noter tout de même que partout sur le littoral, caméras de surveillance et coachs de plage seront là pour s’assurer que les mesures sont respectées. Donc pour l’amour à la plage, il faudra repasser.

Camping - Belga

Et les campings ?

Vous préférez le vert ? La forêt, les champs, les ruisseaux qui coulent paisiblement ? Côté camping, les règles générales sont les mêmes : distanciation sociale, hygiène. Du gel hydroalcoolique sera donc à disposition des campeurs et il est demandé de désinfecter la lunette des WC. Le masque n’est pas obligatoire

Mais aucune obligation n’est imposée aux propriétaires des campings. Seulement des recommandations. Ainsi, chaque camping y va de sa réglementation. Certains préfèrent garder des espaces vacants et refusent les tentes ou camping-car de passage. Vérifiez  bien avant de prendre la route !

Sur le même sujet
Plus d'actualité