Deux Belges adaptent West Side Story à Broadway

Ivo van Hove et Anne Teresa de Keersmaeker ont relevé le défi : proposer une relecture moderne de la célèbre comédie musicale.

belgaimage-161690876-full

« Audacieux ». C’est ainsi que The Guardian a qualifié le pari de Ivo van Hove et Anne Teresa de Keersmaeker. Les  deux créateurs belges ont en effet relevé le défi de proposer une nouvelle adaptation de la mythique West Side Story. Depuis février et jusqu’en septembre, ils proposent à Broadway une relecture moderne de la comédie musicale. Là, sur le célèbre boulevard de Manhattan où la pièce est née en 1957; là où elle a connu la gloire, avec ses 732 représentations puis les 10 Oscars glanés par son adaptation cinématographique en 1961.

À la mise en scène, Ivo van Hove a choisi de respecter à la lettre la trame de la pièce originelle, que l’on doit à Léonard Bernstein, Stephen Sondheim, Arthur Laurents et Jerome Robbins, et qui est une relecture de Roméo et Juliette, de Shakespeare. Maria, membre du clan des Sharks, et Tony, ancien chef des Jets, la bande rivale, se rencontrent à un bal et tombent amoureux. Un amour qui va s’avérer impossible, au milieu des affrontements entre les deux clans. Pour être en phase avec notre époque, les Jets sont blancs et afro-américains; les Sharks, Portoricains et Latinos.

Écran géant et street-dance

Le choix le plus radical dans la mise en scène de Van Hove est sans doute l’introduction de la vidéo sur scène. Les comédiens sont filmés en pleine danse ; un écran géant qui les surplombe retransmet l’action en direct. Certains des décors sont directement rajoutés au montage, et ne figurent pas sur scène.

Les chorégraphies sont signées d’Anne Teresa de Keersmaeker. La créatrice belge a voulu du mieux possible coller aux identités revisitées des Jets et des Sharks, en mêlant de la street-dance, de la danse moderne ou des sonorités plus latines.

À noter que ce n’est pas la première fois que les deux Belges proposent leurs créations à New York. Ivo van Hove a ainsi dirigé la comédie musicale Lazarus de David Bowie en 2015. La chorégraphe était quant à elle récemment à Big Apple pour la tournée de Mitten wir im leben sind, le dernier spectacle de sa compagnie Rosas.

Plus d'actualité