Coronavirus : 8 cas en Belgique, quelles sont les mesures à prendre ?

Le covid-19 a tué plus de 3.000 personnes dans le monde et provoque désormais des infections sur tous les continents à l'exception de l’Antarctique. Pour endiguer l'épidémie, de nombreux pays ont décidé d'annuler les rassemblements. Et chez nous, où huit cas ont été enregistrés?

belgaimage-162090909-full

La liste des pays frappés par le covid-19 n’en finit plus de s’allonger… Après la Chine, la Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché par l’épidémie de coronavirus, avec 4.335 personnes infectées et au moins 22 décès. En Europe, l’Italie est la plus durement impactée avec 1.694 cas et 34 décès, suivent l’Allemagne avec 150 cas et la France, qui a répertorié plus de 130 malades. Pour tenter de contenir la propagation du virus, de nombreux pays ont pris des mesures drastiques et imposent désormais des interdictions strictes aux rassemblements publics.

C’est le cas en Italie, en Suisse et en France, où le salon Livre Paris, le semi-marathon de Paris, mais aussi le concert de Maître Gims prévu le 7 mars, viennent d’être annulés. Pour rappel, Outre-Quiévrain, tous les événements en milieu confiné réunissant au moins 5.000 personnes sont « interdits » jusqu’à nouvel ordre, à la demande des autorités sanitaires françaises. Tomorrowland Winter, qui attend 25.000 personnes dans les Alpes à partir du 14 mars, est par contre maintenu.

Quid de la Belgique ?

Au contraire de la France et de la Suisse, la Belgique n’a pour l’instant pas l’intention d’annuler ou de reprogrammer les grands événements qui sont prévus dans les prochains jours, comme c’est le cas de Batibouw ou de la Foire du Livre. C’est la conclusion d’une réunion extraordinaire organisée ce matin, sous l’impulsion de Rudi Vervoort, où se sont retrouvés les 19 bourgmestres de Bruxelles. Suite à cet entretien, la Première Ministre, Sophie Wilmès a précisé « Nous suivons la situation pas à pas, sans exagération mais sans minimiser non plus. Nous appelons au calme et à la sérénité »

Maggie De Block s’est également exprimée à ce sujet, lors d’une conférence de presse le 1er mars, pointant qu’il n’était pas nécessaire d’annuler les grands rassemblements en Belgique, contrairement aux mesures prises chez nos voisins : « la situation en France est beaucoup plus aiguë que chez nous, nous suivons les recommandations de l’OMS. Nous verrons dans les prochains jours comment cela évolue. » Les nouveaux cas testés positifs au coronavirus en Belgique revenaient principalement de régions à risque au nord de l’Italie, alors qu’une autre revenait de France.

Sur le même sujet
Plus d'actualité