Coup d’envoi de la saison cycliste belge

Deux courses sont au programme de ce week-end et marquent le début de la saison belge qui accueillera entre autres neufs épreuves inscrites au calendrier World Tour.

van_avermaet

Éternel complexe belge oblige, on peinerait presque à se rendre compte qu’aujourd’hui, un pays d’à peine onze millions d’âmes domine le classement mondial de trois des sports les plus suivis chez lui: le football, le hockey sur gazon et le cyclisme.  Comme le veut chez nous la tradition, ce dernier reprend ses droits à ce moment-ci de l’année, avec le “Week-end d’ouverture” incluant le Circuit Het Nieuwsblad samedi et Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche. Et si de premiers coups de pédale ont déjà été donnés en Océanie, au Moyen-Orient ou dans le sud de l’Europe, ces deux courses créées en 1945 représentent, pour de nombreux coureurs (de classiques, surtout), le véritable coup d’envoi de leur saison.

En signant son retour chez Lotto, après son départ de chez Deceuninck, Philippe Gilbert figure parmi les transferts phares de l’intersaison. Toujours aussi affûté l’année de ses 38 ans, il fait logiquement partie des nombreux favoris de la classique de samedi.  Il l’a déjà remportée en 2006 et en 2008 – il y a si longtemps que la course s’appelait encore Het Volk. Comme toujours, la concurrence sera rude, avec la présence du champion olympique Greg Van Avermaet (un autre ancien double vainqueur belge), le tenant du titre tchèque Zdenek Stybar et d’autres spécialistes à domicile, tels Naesen, Stuyven, Vanmarcke ou Wellens.

C’est reparti le lendemain, avec un Kuurne-Bruxelles-Kuurne tout aussi convoité – et même durci cette année. Les perdants du samedi auront donc une chance de prendre leur revanche lors de cette semi-classique enlevée il y a douze mois par le meilleur Luxembourgeois en activité, Bob Jungels.

En attendant Paris-Nice et surtout le retour des monuments – Milan-San Remo a lieu dans trois semaines (sauf si les autorités décident d’annuler la course en raison du coronavirus) -, les centaines de milliers d’amateurs de la petite reine pourront aussi profiter dimanche d’un documentaire inédit sur le phénomène Remco Evenepoel, 20 ans (encore un Belge!), annoncé par certains comme le futur Messi du cyclisme! Enfin, on épinglera mardi la reprise wallonne, avec le Grand Prix Samyn. Un nouveau cru cycliste déjà bien fourni.

Sur le même sujet
Plus d'actualité