La nouvelle Miss Germany a 35 ans, quelques rides et un fils

Madame de Fontenay doit en avaler son chapeau! L'Allemagne vient de propulser les concours de Miss au 21e siècle...

miss_germany_belgaimage-161529199-800x800

Elle s’appelle Leonie von Hase et porte la couronne comme une badass. La jeune femme, maman d’un petit garçon de 3 ans, gère une boutiques de fringues en ligne à Kiel, au bord de la mer Baltique. Elle a été élue par un jury exclusivement féminin, en coiffant au poteau 15 concurrentes plus jeunes. Une vraie révolution dans un monde très codé qui évolue beaucoup plus lentement que le reste de la société.

En fait, les Allemands ont deux concours de beauté et les candidates à Miss Deutschland, elles, doivent correspondre aux critères traditionnels: des célibataires, entre 18 et 27 ans qui n’ont pas d’enfants et n’ont jamais jamais posé nues pour des photos. La gagnante peut ensuite tenter de devenir Miss Univers. Jusqu’ici, pour participer à Miss Germany, les règles étaient sensiblement les mêmes. On applaudit donc des deux mains les organisateurs d’avoir transformé leur concours et de l’avoir ouvert, pour la première fois, à toutes les Allemandes de moins de 40 ans, y compris les femmes enceintes!

Désormais, il s’agit avant tout de juger de la personnalité des femmes et ce qu’elles ont dans le ventre. Les candidates ont d’ailleurs été coachées, lors de plusieurs «workshops», par des professionnels qui s’intéressaient autant à leur tête et à leur carrière ou leurs ambitions qu’à leur corps et leur gestion des réseaux sociaux. Miss Germany doit incarner non pas un idéal mais la réalité, dans laquelle toutes les Allemandes peuvent se projeter.

Darline Devos, présidente du comité Miss Belgique: «Parmi nos candidates, on voit déjà beaucoup la différence entre celles de 17 et de 27 ans. Ca ne m’étonne pas que ce soit une femme beaucoup plus âgée qui ait remporté Miss Germany – elle a forcément beaucoup plus d’expérience de vie…»

Et chez nous?

Pour assister un jour à un concours de ce genre en Belgique, il faudrait sans doute une nouvelle organisation. Pour Darline Devos: «C’est un autre concept… Nos gagnantes participent à Miss Monde et Miss Univers et on doit suivre les conditions qu’ils nous imposent: nous cherchons donc des jeunes femmes célibataires, entre 17 et 28 ans, qui n’ont pas eu d’enfants. Ce sont les plus grands concours internationaux du monde et leurs titres sont très prestigieux

Cela pose d’ailleurs une question pour Leonie von Hase, puisque jusqu’ici les Miss Germany concouraient ensuite pour la couronne de Miss Monde. Aura-t-elle le droit de s’y inscrire? Rien ne dit de toute façon qu’elle en aura envie, d’autant qu’avec le bruit que fait son élection, son site de vente en ligne va sans doute s’envoler. Tant mieux, elle le vaut bien.

Sur le même sujet
Plus d'actualité