Les 7 catastrophes climatiques récentes les plus dévastatrices

Les catastrophes naturelles ont touché près de 98 millions de personnes dans le monde en 2019, et causé des milliards de dollars de dégâts. En cause: le réchauffement climatique.

belgaimage-154285419-full

97,7 millions de personnes ont été affectées (sinistrées, déplacées,… ) par des catastrophes climatiques au cours de l’année passée, selon les estimations préliminaires du centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres (Cred) de l’UCLouvain. Au moins 8.466 sont décédées…. Un bilan qui devrait encore s’alourdir dans les semaines à venir, l’impact de certains événements n’ayant pas été évalué de manière finale par les gouvernements des pays touchés. Si 2019 a été l’année des marches pour le climat, elle fut aussi celle des « super-catastrophes ». En plus du bilan humain, terrible, une étude de l’ONG britannique Christian Aid a évalué à sept le nombre de cataclysmes dont le coût dépasse les 10 milliards de dollars et mettant en cause le réchauffement climatique.

Incendies en Australie

Depuis septembre, des feux de brousse ravagent les forêts australiennes, et plus particulièrement celles de Nouvelles-Galles du Sud. On dénombre à l’heure actuelle 27 morts (dont 4 pompiers), l’équivalent de deux fois la Belgique est partie en fumée, les températures flirtent avec les 50° et plus de 100.000 personnes ont été évacuées tandis que plus d’un milliard d’animaux ont péri. L’émoi est planétaire et les appels aux dons se multiplient. S’il est impossible actuellement de chiffrer les coûts de ces incendies, 5.200 demandes d’indemnisations ont été déposées, pour 200 millions d’euros

>> Lire aussi : Malgré la sécheress et les incencies, l’Australie vend son eau à des investisseurs

Reporters

Ouragan Dorian en Amérique du Nord

Les pays pauvres affichent des pertes humaines plus importantes, là où les pays riches accusent des dommages matériels plus élevés. Aux États-Unis, l’ouragan Dorian, en août, a coûté 11,4 milliards de dollars.

Belga Images

Mousson meurtière en Inde

La mousson régule les réserves d’eau en Inde, mais demeure très meurtrière. Début août, les crues ont tué plus de 200 personnes dans le nord du pays (photo). Une catastrophe à 10 milliards de dollars de dégâts.

Belga Images

Lekima et inondations en Chine

L’été fut particulièrement meurtrier en Chine. L’Empire du Milieu a d’abord été frappé par le typhon Lekima (10 milliards de dommages), le pays a ensuite connu de fortes inondations entre juin et août, faisant plusieurs dizaines de morts et coûtant au total douze milliards de dollars

Belga Images

Super-typhon Hagibis au Japon 

Au Japon le 12 octobre dernier. le super-typhon Hagibis a tué 85 personnes. Le tremblement de terre qui s’est produit dans la préfecture de Chiba une demi-heure avant le typhon a encore aggravé la situation. Au total, il aura coûté 15 milliards de dollars à l’économie japonaise. 

Belga Images

Crues historiques dans le Midwest 

Les inondations qui ont touché le Midwest et le sud des USA entre mars et juillet ont été qualifiées d’historiques. Tant par le volume d’eau tombée du ciel que par leur longévité. Avec pour conséquences une ardoise de 13 milliards de dollars et une grosse pénurie de maïs à attendre cette année.

Belga Images

Feux de forêts en Californie 

Les feux de forêts qui ont consumé la Californie entre octobre et novembre ont causé à eux seuls pour 25 milliards de dollars de dégâts. La côte ouest des États-Unis s’assèche et peine à faire face à ces incendies à répétition. Cela ne devrait pas s’arranger puisque les scientifiques s’accordent à dire que les inondations, typhons et incendies tendent à devenir la norme aux quatre coins du monde. 

Belga Images

Sur le même sujet
Plus d'actualité