La nouvelle décennie va-t-elle tuer le selfie ?

Les autoportraits ne figurent pas sur le podium des photos les plus postées par les Belges sur les réseaux sociaux cette année. Huawei l'annonce même : l'ère du selfie a pris fin en 2019 !

antoine-beauvillain-zy_naksfh1k-unsplash

En 2013, le « selfie » était élu « mot de l’année » par les Dictionnaires d’Oxford. Tout au long des années 2010, les autoportraits – parfois très approximatifs – réalisés au smartphone ont pullulé dans les fils d’actualité des réseaux sociaux. Un succès stratosphérique menant à la création de la pire invention de la décennie : le selfie-stick… Mais depuis quelques temps, les perches à rallonge se raréfient aux abords des attractions touristiques photogéniques. Tout comme le nombre de selfies postés en ligne selon une étude menée par Huawei en Belgique. Le fabricant chinois l’annonce même tout de go : l’ère du selfie a pris fin en 2019. La fin de l’âge d’or du narcissisme exacerbé sur la Toile ?

>> Lire aussi : Les selfies qui ont marqué l’histoire

Cette année, les Belges ont pris en moyenne 655 photos avec leur smartphone avec, en tête, les photos de familles et d’amis, suivi par les photos de voyage et, enfin, les photos d’animaux de compagnie. Pas de trace de selfie sur le podium donc. Mais quoiqu’en dise Huawei, le selfie resterait tout de même une pratique populaire, plus particulièrement chez les femmes. Ces dernières dégainent leur smartphone plus vite que ces Messieurs. En 2019, les dames ont pris en moyenne 891 photos, plus du double que les hommes (415 photos) avec, comme sujet de prédilection, la famille et les amis. Les hommes, en revanche, se limitent le plus souvent à immortaliser leurs vacances, avec une préférence pour les beaux paysages.

>> Lire aussi : Le monde parfait des réseaux sociaux est épuisant

On observe aussi une nette différence de comportements entre les générations. Les « Millennials » , nés entre 1981 et 1999, et la « Gen Z » apparue avec le nouveau millénaire – oui c’est perturbant – ont pris en moyenne 1426 photos avec leur smartphone, six fois plus que les Boomers (plus de 55 ans) avec une moyenne de 237. Et les plus jeunes semblent avoir effectivement échangé les selfies pour des photos de vacances avec lesquelles ils alimentent leurs comptes. Les générations plus âgées, en revanche, préfère immortaliser les moments passés avec les amis et la famille. Et pour publier tous ces clichés, il apparaît que les Belges préfèrent Instagram. En 2019, plus de deux Belges sur dix (21,3 %) ont publié une photo sur le réseau social, pour le plus grand bonheur de Mark Zuckerberg.

Sur le même sujet
Plus d'actualité