Donner envie de lire à ses enfants, un casse-tête? Voici quelques pistes

Lire des livres, c'est has-been. En tout cas, pour bon nombre d'ados et enfants. Résultat, les capacités de lecture dégringolent chez les jeunes Belges. C'est ce que pointe l'enquête Pisa, qui évalue chaque année la performance des élèves dans 79 pays du monde.

belgaimage-145600961-full

Publiée ce mardi 3 décembre, l’enquête Pisa montre que les petits Belges lisent moins, et moins bien. « Refiler le virus de la lecture, c’est une maladie essentielle !« , lance Christian Libens. Auteur, ancien professeur et chargé de mission au service de la Promotion des Lettres de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il a longtemps fait de la lecture son cheval de bataille. Face aux résultats de l’enquête Pisa, il nous livre quelques pistes pour amener ses enfants à ouvrir un bouquin. « Je crois fermement que lire donne la possibilité de multiplier sa vie. Malheureusement, je n’ai pas trouvé la formule magique pour que tous les enfants y prennent goût… mais l’important, c’est d’essayer « .

1 – Lire soi-même et avec votre enfant

Pour transmettre le goût de la lecture, montrer l’exemple est essentiel, estime Christian Libens. « Si les jeunes n’ont jamais vu quelqu’un prendre son pied en lisant, ils ne peuvent pas se rendre compte du plaisir de la lecture. Il faut montrer l’exemple, et si besoin lire le premier chapitre à l’enfant pour lui permettre de rentrer dans l’histoire« , propose-t-il. La lecture n’est pas forcément une activité solo, et lire avec ou à côté de son enfant peut l’aider à y prendre goût.

2 – Organiser des activités ludiques autour de la lecture

Rallye-lecture, quiz, ou même… invitation d’un écrivain à l’école. Il existe plein de façons de rendre la lecture ludique et donc plus attractive pour l’enfant. Le programme « Écrivain en classe », de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont était jusqu’à peu chargé Christian Libens, est selon lui « un outil vraiment efficace » pour amener les élèves à s’intéresser à la lecture.

3 – Proposer de lire n’importe où, n’importe quand

Favoriser l’accès aux livres dans divers endroits, voilà une autre clé pour donner le goût de la lecture. « Il faut mettre à disposition des livres qui correspondent aux besoins et aux envies des enfants« , commente Christian Libens. On peut lire à la maison, en classe… mais aussi dans les transports ! C’est d’ailleurs le pari du TEC Namur. Depuis peu, la société wallonne propose des « mini-bibliothèques » dans les cars qui emmènent les enfants à l’école. En plus de faire découvrir aux élèves de nouveaux livres, cette initiative permet de faire passer les temps de trajet plus rapidement.

4 – Varier les plaisirs et les supports

Qui a dit qu’il ne fallait lire que des romans classiques ? Lire une BD, un manga, un magazine ou même un livre de recette, c’est de la lecture. Et le plus important, c’est que si l’ouvrage plaît, il donnera le goût d’en lire d’autres.

5 – Ne pas forcer l’enfant à finir son livre

Tout comme l’enfant doit pouvoir choisir son livre, il ne faut pas le forcer à le terminer. C’est la liberté de tout lecteur de pouvoir abandonner un bouquin en plein milieu si ça lui chante.

belgaimage-145600884-full

Sur le même sujet
Plus d'actualité