Pourquoi est-ce qu’on achète autant en novembre?

Black Friday, Single Day, Cyber Monday… Ces évènements de surconsommation nous poussent à dépenser toujours plus. À chaque fois, on se laisse tenter, même si on connaît le coût environnemental de ces opérations marketing. Certaines enseignes contre-attaques en lançant le "Green Friday".

belgaimage-142515601-full

C’est un record historique. À l’occasion de la « Fête des célibataires », cette nouvelle bonne excuse mondiale venue de Chine pour dépenser un max, le site Alibaba a enregistré un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars en seulement… 68 secondes! En une heure, le record de 13 milliards de dollars a été battu. En 24 heures, la multinationale a atteint un chiffre de 27 milliards de ventes. Du jamais vu.

Cette année plus que jamais, le Single Day a aussi été fêté en Europe et en Belgique. De nombreuses enseignes comme Zalando et même Carrefour, qui a offert la TVA sur une partie de son offre non-alimentaire dans 12 hypermarchés le 10 novembre, ont participé. Ikea a lui lancé un « Clickday », soit des réductions sur une série d’articles achetés en ligne. L’enseigne suédoise sait s’y prendre pour attirer les foules. En lançant sa ligne « Markerad » (en collaboration avec Virgil Abloh), Ikea a été pris d’assaut par des consommateurs prêts à tout pour obtenir un exemplaire de cette édition limitée.

Ce n’est pas un hasard si Ikea a lancé cette opération de folie au mois de novembre. Cette période pré-Noël est propice aux dépenses déraisonnées. Dans Sudpresse, le spécialiste en marketing Claude Boffa explique que « le commerce en Belgique, c’est 25 % de ventes en promotion ». Au mois de novembre, cette proportion serait doublée. D’autant que les petits prix devraient se répéter avec le Black Friday au lendemain de Thanksgiving le 29 novembre. Puis, le 2 décembre pour le Cyber Monday, une foire à la promotion sur les sites de vente en ligne à laquelle des géants comme Apple participent. Les magasins et les marques, en effet, sont de plus en plus fervents des soldes de « mi-saison ». Les causes sont multiples. Brader les prix sert notamment à résister à la concurrence d’internet. Par ailleurs en Belgique, la loi interdit les commerces de vendre à perte. Ils ne peuvent donc pas toujours brader les prix comme ils le voudraient et décident de solder plus souvent… 

Le Green Friday contre-attaque

Le succès de ces évènements est clairement à contre-courant de la prise de conscience environnementale et mondiale qui nous incite à consommer moins et mieux (et surtout pas des gadgets en plastique fabriqués par des enfants à l’autre bout du monde). Et pourtant… Quand les petits prix sont là, on se laisse avoir par le marketing et les publicités qui tombent à pic avec l’arrivée de Noël. La surconsommation n’est cependant pas une fatalité. En réaction, le créateur de mode Faguo a lancé le Green Friday, en collaboration avec 200 enseignes françaises. Cela découle évidemment aussi d’une stratégie marketing, mais la démarche n’en demeure pas moins plus intéressante. Les entreprises participantes profiteront du 29 novembre pour sensibiliser les clients à la cause écologique et leur expliquer comment mieux consommer…

Et si vous souhaitez vraiment profiter des bonnes affaires avant les fêtes de fin d’année et acheter de supers cadeaux aux gens que vous aimez, vous pouvez au moins utiliser la méthode BISOU qui consiste à vous poser les bonnes questions avant tout achat: avez-vous Besoin de ce produit? Devez-vous l’acheter Immédiatement? Avez-vous déjà un objet Semblable? Quelle est son Origine? Cet objet est-il Utile? 

Sur le même sujet
Plus d'actualité