Pourquoi Philippe Goffin doit battre Bouchez et Ducarme

Le député fédéral et bourgmestre de Crisnée, Philippe Goffin (MR), a annoncé ce lundi sa candidature à la présidence du Mouvement réformateur. Face aux deux candidats déjà confirmés, Denis Ducarme et Georges-Louis Bouchez, Philippe Goffin fait office de petit poucet, mais le politicien de 52 ans espère bien convaincre avec son « libéralisme du respect ».

belgaimage-133830820-full

19 ans au pouvoir

C’est dans la petite commune liégeoise de Crisnée (3300 habitants) que Philippe Goffin est bourgmestre sans conteste depuis 19 ans. En 2000, le MR (PLR) y avait fait tomber le PS en s’alliant à Ensemble pour Crisnée et propulsait Philippe Goffin, alors âgé de 33 ans, au poste de bourgmestre. Depuis, la popularité de ce libéral qui se revendique social n’a cessé d’augmenter. En 2006, sa liste Maïeur dépasse la barre des 50 %. Six ans plus tard, celle-ci gagne encore 10 points et aux dernières élections communales d’octobre 2018, Philippe Goffin et sa nouvelle liste Code 4367 ! atteignent même les 70,16 %.

Mandats

À côté de sa fonction de bourgmestre, Philippe Goffin ne remplit qu’un seul autre mandat : celui de député fédéral. Depuis son élection à la Chambre, en 2010, le Crisnéen a laissé tomber ses autres mandats. M. Goffin a également assuré que s’il venait à prendre la tête du MR, il abandonnerait sa fonction parlementaire, car « un président doit se consacrer au job de président ».

Impliquer le citoyen

Philippe Goffin entend mettre en avant « le libéralisme de respect, comme valeur, comme attitude et comme concept ». Le candidat liégeois aimerait également davantage impliquer les militants et les citoyens. Il souhaite « transférer au niveau fédéral ce qu’on peut faire au niveau communal ». À l’image de Crisnée, où depuis le début de cette année 2019, les citoyens peuvent soumettre leurs propositions concrètes au conseil communal. Tout cela en ligne, via un formulaire disponible sur le site de la commune. Il y a quelques années, le député MR avait également avancé l’idée d’un stage civil de deux semaines, obligatoire pour l’ensemble des rhétoriciens.

L’éolienne de Crisnée

Début 2019, Philippe Goffin a annoncé que sa commune de Crisnée allait investir dans sa propre éolienne. Une première en Belgique qui a pour objectif de proposer de l’électricité verte locale à ses habitants et entreprises. Le budget de ce projet s’élèverait à 2,5 millions d’euros, mais la création d’une communauté énergétique au niveau communal pourrait faire baisser la facture d’électricité des participants de 30 %.

« Le Philinfo »

Présent, mais aussi fort actif, sur la plupart des réseaux sociaux, Philippe Goffin a également lancé, à l’occasion des élections fédérales de mai dernier, un autre moyen de communication : « Le Philinfo ». Un concept où le bourgmestre crisnéen propose à ses fidèles de suivre son actualité via l’application de messagerie gratuite WhatsApp.

Philippe Goffin aura fort à faire face à Denis Ducarme et Georges-Louis Bouchez, ses deux adversaires dans cette course à la présidence du MR. Le candidat liégeois est loin d’être favori, mais les jeux sont ouverts.

Sur le même sujet
Plus d'actualité