« Se passer du plastique est-ce le premier geste à faire pour sauver la Terre ? »

Le Professeur Eric Lambin, le « Prix Nobel de l’Environnement » 2019 livre avec réalisme ce que chacun peut faire pour venir au secours de la Planète.

belgaimage-155756915

« Moins consommer de la viande, limiter ses déchets, réduire l’utilisation du plastique… oui. En fait, chacun choisit la cause qui lui tient à coeur et s’y investit à fond. Tant dans sa vie personnelle que dans sa communication envers sa communauté et son réseau social. Le portefeuille de causes possibles est presque infinie. Chacun pourra choisir, selon sa sensibilité, ce qui lui convient le mieux. Moi, j’ai deux vies. Je passe six mois par an en Belgique et six mois en Californie. Quand je suis aux Etats-Unis, la cause dans laquelle je m’investis c’est « pas de voiture ». Je fais tout à pied ou à vélo. Je passe donc six mois par an sans voiture sauf de temps à autre lorsque j’utilise un taxi ou un véhicule de location quand je n’ai pas le choix.

Voilà, c’est facile, c’est bon pour ma santé, c’est bon pour la planète et je diffuse ce geste auprès de ma communauté: amis, collègues, étudiants… Par contre, lorsque je suis en Belgique: c’est plus difficile en raison de la météo, notamment. Alors ce que je fais c’est diminuer ma consommation de viande. On n’est pas devenus totalement végétariens, mais on a diminué considérablement notre apport en protéines carnées. Par contre, pour moi, l’avion ce n’est pas possible. Mon travail m’amène à voyager beaucoup vers différents continents.

Le sacrifice ne ne pas prendre l’avion serait trop énorme, professionnellement. Alors est-ce que cette bonne volonté de chacun suffira? Ma conviction c’est qu’on connaît toutes les solutions aux défis environnementaux. Ces solutions sont déjà adoptées par certains individus, certaines régions, certains pays, certaines entreprises. Le problème c’est le passage à l’échelle supérieure. Passer de 5% d’agriculture « bio » à beaucoup plus, par exemple. Et pour cela il y a 3 solutions: intégrer ces conduites dans les politiques publiques, dans les codes des grandes entreprises, dans les normes sociales. » 

Pour en savoir plus, lisez notre interview d’Eric Lambin dans le Moustique de cette semaine. Rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité