Quand les pics de chaleur dessinent une prévision… troublante

"Jamais vu ça en 15 ans que je regarde des cartes météo

belgaimage-151863676-full

Un tweet, posté par un docteur en météorologie de Paris-Saclay, a éveillé la curiosité d’un grand nombres d’internautes. En effet, en cette période de canicule, la carte satellite des prévisions pour la journée du 27 juin fait apparaître une forme qui évoque une tête de mort et qui ressemble étrangement au célèbre tableau « Le cri » de l’artiste norvégien Edvard Munch. Une coïncidence, certes anecdotique, qui peut faire penser à un montage photo. Et pourtant, il n’en est rien. La carte présentée par Ruben Hallali provient du site meteociel.fr, qui regroupe les données de différents modèles de prévision numériques planétaires.

L’auteur précise qu’il n’a jamais vu de telles mesure en 15 ans, depuis qu’il travaille dans ce domaine. Il souligne qu’il est exceptionnel d’avoir des températures (jusqu’à 29°C) aussi élevées à 1.500 mètres d’altitude. Et le thermomètre va continuer à s’emballer puisqu’on annonce des maxima qui oscilleront de 29 à 33 degrés dans les prochains jours. L’alerte orange à la chaleur lancée par l’IRM est valable jusqu’à ce dimanche 30 juin à 2h du matin. En France, les températures vont encore grimper, avec des maximales comprises entre 35 et 39°C sur les deux tiers du pays, notamment dans le Sud et l’Est.

Sur le même sujet
Plus d'actualité