Les selfies qui ont marqué l’histoire

Ce 21 juin est célébré la journée mondiale du selfie. On en profite pour vous faire redécouvrir les plus remarquables autoportraits de ces 180 dernières années.

5

1. Photo d’un nouveau genre

Le tout premier selfie n’a pas été pris avec un smartphone, mais un daguerréotype. On le doit au chimiste américain et pionnier de la photographie Robert Cornelius en 1839. Les puristes contestent qu’il s’agisse bien du premier selfie, car on ne voit sur le cliché que le sujet devant un fond blanc. Or un selfie, selon la définition moderne, serait une mise en scène de sa personne devant un décor et pris dans un contexte donné.

2. Le premier vrai selfie

La Grande-duchesse Anastasia de Russie en serait l’auteur en 1914. Alors âgée de 13 ans, elle a également utilisé un daguerréotype pour se photographier devant son miroir, agenouillée sur une chaise, l’appareil entre les mains et donc visible sur le résultat final. À cette époque, la photo était réservée aux artistes de renom et au milieu noble. Anastasia (qui a inspiré le dessin animé éponyme) est la première ado a s’être pris en photo juste pour le fun afin de l’envoyer à un ami par courrier, sans vouloir démontrer une prouesse technique et innovante.

3. L’art militant

Le selfie se popularise vraiment à partir des premiers téléphones portables équipés d’une caméra frontale en 2003, à une époque où les réseaux sociaux naissaient doucement. L »artiste chinois Ai Weiwei en fait rapidement un art « pur ». Selon lui, il permet d’immortaliser une idée, une pensée, une émotion dans l’immédiat, sans recul. En cela, l’autoportrait aurait aussi une dimension militante. Son cliché le plus célèbre a été pris le jour de son arrestation pour, officiellement raisons fiscales, en réalité pour ses œuvres défendant les libertés et la justice en est la preuve.

4. Space Selfie

Le 5 septembre  2012, l’astronaute japonais Akihito Hoshide est le premier a embarqué son smartphone lors d’une sortie extravéhiculaire pour immortaliser le moment. Depuis nombreux de ses confrères ont suivi le mouvement. Certains ont toutefois tenté de nous duper. On pense, notamment,  à l’autoportrait de Thomas Pesquet avec la France en arrière-plan publié en 2017. Il s’agissait en fin de compte d’un montage. Le tout premier Space selfie, pris avec un appareil photo classique, revient cependant à Buzz Aldrin en 1966.

5. Record de retweets

Le selfie le plus partagé sur un réseau social demeure celui de l’animatrice américaine Ellen DeGeneres pris lors de la cérémonie des oscars en 2014. Elle est entourée d’une belle brochette de stars dont Bradley Cooper, Meryl Streep, Brad Pitt et Jennifer Lawrence. Le message a été retweeté près de 3,49 millions de fois. Il ne s’agit néanmoins pas du tweet le plus partagé. Ce record revient à Carter Wilkerson qui demandait… du poulet gratuit à la chaîne de fast-food Wendy’s. Au total: 3,52 millions de retweets.   

6. Selfish Kardashian

Dans ce domaine, Kim Kardashian est incontestablement la plus grande artiste que l’histoire ait connue. Egocentrique comme personne, elle a publié 400 de ses « œuvres » postées sur Instagram dans un bouquin édité par la maison d’édition Rizzoli. Le titre: Kim Kardashian West: Selfish. Son éditeur disait lors que la sortie: « Kim a engendré la plus grande révolution dans le monde de la photo depuis George Eastman, le fondateur de Kodak. Dans 100 ans, cet ouvrage sera un témoignage clé de notre époque« .

7. Récupération politique

Le selfie est un outil largement utilisé par les politiciens. Fin 2017, ce cliché pris par Emmanuel Macron en présence d’Arnold Schwarzenegger et… Charles Michel a fait le buzz. Il a été énormément partagé et… détourné (notamment à cause du crâne de Charles Michel). Les élus de tous les pays du monde usent de cette pratique pour se montrer proche des électeurs, mais aussi appuyer leur appartenance à un groupe déterminé.

8. Le buzz de l’année

L’autoportrait qui a fait le plus de bruit cette année est celui de Mathieu Samavu, un garde forestier du parc des Viunga dans l’est de la République démocratique du Congo, avec deux gorilles en arrière-plan. Un cliché plein de tendresse pris par ce défenseur des animaux qui lutte chaque jour contre le braconnage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité