Une jeune anglaise de 13 ans harcelée pour ses efforts écologiques

Pour ses bonnes actions, cette jeune anglaise a été harcelée à plusieurs reprises. Qu'à cela ne tienne, elle a transformé ces railleries en force.

trash-girl

Depuis deux ans, Nadia Sparkes part de chez elle une heure plus tôt. Sur le chemin qui la mène à l’école, elle tente de ramasser le plus de déchets possibles et invite les personnes qui l’entourent à lui emboîter le pas. Sur ce laps de temps, la jeune anglaise de 13 ans a déjà nettoyé les rues de quelque 1100 litres de détritus. Pour ses bonnes actions, elle a même reçu éloges et récompenses. Mieux, Nadia Sparkes est devenue ambassadrice de l’ONG WWF.

Pourtant, la belle initiative écologique de la jeune fille ne plaît pas à tout le monde. C’est notamment le cas des élèves de son collège qui ont choisi de la rebaptiser « Trash Girl » (comprenez  » fille poubelle « ) et de la harceler. La police a même dû intervenir tellement les choses ont dégénéré. Frappée et menacée au couteau, Nadia a fini par changer d’école, mais pas de combat. Sa maman a déploré le fait que l’établissement n’ait pas pris la défense de sa fille, lui qui pourtant prône ouvertement le bien-être de ses élèves. Une porte-parole de la police a déclaré à la BBC que, pour que ça ne se reproduise plus, « Les agents ont présenté des exposés sur la prévention de la criminalité par arme blanche aux groupes d’élèves concernés de l’école« .

Soutien international

Après les différents incidents, elle a décidé d’adopter le surnom donné par ses camarades malintentionnés et de lancer un groupe Facebook pour médiatiser son projet et inciter les citoyens, à plus large échelle, à ramasser au moins trois déchets quotidiennement. Résultat : des internautes du monde entier ont rallié sa cause, postant des vidéos et photos d’eux armés de sacs poubelle.

Bien intégrée dans sa nouvelle école qui se trouve à une dizaine de kilomètres de chez elle, Nadia continue de ramasser autant de déchets qu’elle le peut sur le chemin qui la mène au bus. Ils sont désormais des dizaines de volontaires à vouloir l’aider et donner l’exemple pour un monde plus respectueux de l’environnement. « Je voulais trouver un moyen d’inciter tout le monde à s’entraider, et à régler les problèmes de la planète avant que cela ne devienne insoluble Alors, s’il te plaît, essaie de ramasser trois déchets aujourd’hui. »

Sur le même sujet
Plus d'actualité