Le beau monde de Vincent Peiffer: Johan le Fortiche

Grande victoire du gouvernement: la lutte contre la fraude fiscale. C’est la N-VA qui le dit…

belgaimage-116263637-full

Ils sont solides, les gars de la N-VA. Par exemple, juste avant de claquer la porte au nez de Charles Michel, l’ex-ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, sortait ses gros bras musclés N-VA pour nous annoncer que, question lutte contre la fraude fiscale, haha!, 2016 et 2017 avaient été pas moins qu’“historiques” et que des “montants records” ont été enrôlés par l’Inspection spéciale des Impôts (ISI). Et que 2018 serait aussi triomphale! Donc il n’y a pas à dire, ils sont forts. Surtout quand il s’agit de raconter des carabistouilles sans flapotter d’une paupière. Parce que, vérification faites (par la Cour des comptes, notamment, où on est tout sauf mytho) tout était juste faux: la lutte contre les tripoteurs du fisc est au plus bas depuis 2014. Il y a évidemment les 20 à 30 milliards évadés dans les paradis fiscaux sans que, bras ballants, Johan le Fortiche ne se secoue les puces… Mais en Belgique intra- muros, c’est bien aussi. Depuis 2014, jamais les rentrées en caisse de l’État récupérées après enquête du fisc n’ont été aussi faibles. Elles ont dégringolé de 404 millions en 2014, à 320 en 2015, à 375 en 2016, à 312 en 2017 et à 254 millions en 2018. Rapport de cause à effet? Mais non, dira Johan le Fortiche, rien à voir!

Il y a cinq ans, la Suédoise promettait une lutte implacable contre la fraude, notamment par un renfort d’agents: il manque toujours 100 contrôleurs promis à l’ISI. Au SPF Finances dans son ensemble, on comptait 920 collaborateurs de moins en 2018 qu’en 2017, année où l’administration fiscale avait déjà perdu 473 agents par rapport à 2016. Près de 1.200 contrôleurs de moins en deux ans! Rien que sur les versements de précompte professionnel des “Grandes entreprises”, les montants des contrôles de l’administration fiscale ont chuté à pic: de 120.115 euros en moyenne par dossier contrôlé en 2015 à… 14.722 euros en 2017. Et pour 81% des agents du fisc interrogés récemment, la lutte contre la fraude fiscale s’est “fortement dégradée”. Mieux, les fumisteries de Johan le Fortiche encouragent la fraude de ceux qui en ont les moyens. Mais c’est une fumisterie N-VA, donc elle est vrai. Comme celles de Theo Francken qui sont toujours vraies de vrai!

Cet article est issu de notre magazine papier. Pour plus d’infos qui piquent, rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité