Sur Twitter, il tente de lancer une polémique raciste… et provoque l’effet inverse

Clément Galant, président du mouvement politique français d'extrême droite Génération identitaire, a reçu une volée de tweets bienveillants suite à l’un de ses tweets racistes. Le "gentil Twitter" existe encore.

Capture d'écran © Twitter

La photo met en scène une famille d’origine africaine, posant devant l’objectif, sourire aux lèvres. Elle a été prise à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis, région Île-de-France) par le photographe Hervé Lequeux dont le portfolio complet a été publié sur le site Hans Lucas. Un magnifique reportage que le président de Génération identitaire a essayé de saboter en tweetant l’une des photographies accompagnée d’un commentaire méprisant et raciste : « Photo prise dans une zone de non-France (anciennement appelée Clichy-sous-Bois) ».

Jusque-là, rien de surprenant de la part d’un président d’extrême droite dont le mouvement enchaîne les actions racistes. Souvenez-vous, en avril dernier, Génération identitaire menait une action de communication contre l’immigration à la frontière franco-italienne des Hautes-Alpes. Le groupe y avait déployé des banderoles affichant les messages : « Frontière fermée. Vous ne ferez pas de l’Europe votre maison. Hors de question. Rentrez chez vous ».

Essayant à nouveau d’échauffer les esprits et de lancer une polémique raciste, Clément Galant a dû être surpris en voyant les nombreuses réponses à son tweet. « Merci Clément pour cette jolie photo de famille avec tous ces sourires, elle est magnifique ❤️ (et force au monsieur avec la canne en arrière plan) », « Magnifique cliché Clément, quelle belle famille ! Merci de nous faire partager ce moment de vie. En plus comme l’enfant j’adorais les Mister Freeze étant enfant. Merci de me rappeler les bons moments », « Ils sont magnifiques, merci pour cette belle photo! Allez bisou », « Cette famille a l’air heureuse (contrairement au twitto qui l’a posté) ». Son tweet a récolté 4.900 réponses, la plupart allant dans ce sens, 3.677 retweets et 7.356 likes. Parmi les répondants, figurent plusieurs personnalités françaises comme le journaliste de Libération Gurvan Kristanadjaja, le journaliste sportif Mohamed Bouhafsi et le footballeur Allan Saint-Maximin. De cette vague de réponses positives est même né le hashtag #MerciClément.

L’intéressé a répondu deux jours après son premier tweet, s’indignant de l’interdiction de « faire l’apologie d’une famille française » et de l’obligation « de s’extasier devant une famille musulmane ». Si les réponses à son tweet ont prouvé que la twittosphère peut aussi faire preuve de bienveillance, elles n’ont malheureusement pas réussi à ouvrir son esprit. Clément Galant aura tout de même réussi une chose, faire parler de lui, et « remercie » d’ailleurs Twitter pour le « buzz ». L’auteur de la photo, Hervé, Lequeux n’a quant à lui pas réagi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité