#Bodyproudmums : le vrai corps des femmes après l’accouchement

Le site britannique Mothercare lance une campagne qui invite les femmes à ne pas avoir honte de leur corps après l'accouchement. Vergretures, cicatrices, tout est certifié sans retouche. 

#Bodyproudmums : le vrai corps des femmes après l’accouchement

Après neuf mois de grossesse et un accouchement, le corps des femmes a indéniablement changé. Logique. Sauf que les vergetures, les cicatrices dues aux césariennes et autres transformations, sont encore perçus comme des tabous, des stigmates qu’il faut cacher. Le site anglais, Mothercare, veut en finir avec la honte du corps post-natal et décide de mettre en lumière des femmes avec leur nouveau né. Au travers d’une dizaine de photographies, les mamans prennent la pose avec leur bébé et leurs vergetures.  

« Mommy Makeover », la tendance qui inquiète

« Au coeur de la campagne se trouve la conviction que toutes les mamans sont belles. Après tout, leur corps vient de faire un miracle« , explique le site MotherCare. L’objectif de cette campagne est donc de célébrer la réalité et tenter de faire comprendre qu’il n’y a pas qu’une seule norme de beauté. Aux États-Unis et en Europe, dans une moindre mesure, un nombre croissant de femmes à recours à la chirurgie esthétique peu après l’accouchement pour retrouver « le corps d’avant ». Baptisé « Mommy Makeover », le phénomène inquiète.

Dans les cas des femmes qui viennent d’accoucher, l’injonction la plus fréquente consiste à retrouver leur « corps d’avant » la grossesse. La chirurgie esthétique post-accouchement , surnommée « Mommy Makeover »‘ est d’ailleurs devenue un phénomène courant aux États-Unis et gagne du terrain en Europe. Chirurgie mammaire, liposuccion du ventre, etc. Sauf que ces interventions, en plus d’avoir un coût important, comportent des risques pour la santé. De plus, certaines mamans optent pour l’intervention chirurgicale alors qu’elles comptent encore faire des enfants par la suite. 

« Les images dépeignent l’expérience brute et incroyablement émotionnelle de l’accouchement. L’objectif est que les mamans de toutes formes et de toutes tailles puissent s’identifier d’une manière ou d’une autre à ces photos, et se sentir plus en confiance avec leurs imperfections« , a expliqué la photographe Sophie Mayanne, qui a réalisé les clichés de la campagne.

#Bodyproudmums a rencontré un franc succès puisque plusieurs femmes ont décidé, de leur propre initiative, de poster des photos de leur corps après l’accouchement pour soutenir l’initiative et inviter les jeunes mamans à s’accepter. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

I’m so excited to see all these brave mamas sharing their #bodyproudmums ! This is ME , no makeup, spilt tea on my jeans, messy hair and my saggy, stretched out tummy. Imperfections that would make the old me go ‘gross, put it away’ as I looked at myself in a mirror. Our bodies are amazing. creating life, growing, stretching and healing, it may not heal or “go back” to what we used to know but damn, be proud! I’m so glad of this trend and want us all to remember it’s NOT JUST A TREND, we should be proud of ourselves all the time not just for a post! ✨ you’re beautiful ladies and imperfections and scars are proof we’ve lived! . . . Thanks to the beautiful @mamas_little_squares & @theimperfectlyperfectparent for inspiring this ? . @mothercareuk #notjustatrend .#beproud #imperfections #imperfectlyperfect #inspire #mumswhosupportmums #empoweringwomen #empoweringmoms #empoweringmums #mumbod #mumtum #stretchmarks #tigerstripes #stretchmarksdontcare #stretchmarksarebeautiful #yourockmama #mamatribe

Une publication partagée par Isobel (@mama___bel) le

Sur le même sujet
Plus d'actualité