Le grand come-back de « Captain Europe »… Qui ça?

"Mon super pouvoir-secret... C'est l'UE". À trois mois des élections, les institutions européennes ont dévoilé leur super joker pour convaincre les jeunes de se rendre aux urnes. Pas sûr que ça fonctionne sous cette forme...

captain

Vous connaissez tous Captain America. Le super-héros Marvel incarné par l’acteur Chris Evans sera de retour sur nos écrans dans le dernier chapitre des aventures des Avengers (« Endgame« ) dont la sortie est prévue le 26 avril prochain. Un mois plus tard (le 26 mai), on votera pour les élections européennes. Rapport ? Zéro. Enfin si, en quelque sorte…

Trois mois avant avant la date butoire, un autre super-héros est réapparu dans les couloirs des institutions européennes. Il porte un lycra ultra-moulant bleu , un slip moule-bite doré, un chapeau tricorne bleu et un drapeau floqué des douze étoiles de l’Union. Son nom ? Captain Europe. Son combat ? Rendre l’UE plus « sexy » afin d’inciter les jeunes européens à participer à un scrutin où l’abstention bat régulièrement des records à l’étranger. Bien que le vote soit obligatoire en Belgique, ce n’est pas non plus un hasard si l’on vote pour les élections régionales, les fédérales et les européennes sont programmées le même jour…

Sous le costume au look… douteux – ils n’ont pas pensé à demander quelques conseils à Marvel les gars du Parlement? – se cache un trentenaire bruxellois qui assume totalement le côté fantasque de l’initiative. « Je suis un citoyen européen. j’aime bien l’idée que Captain Europe pourrait être n’importe qui« , a déclaré l’intéressé au Huffington Post. Créé au milieu des années 2000, le personnage avait disparu des radars. L’actualité l’a poussé à revenir défendre les valeurs de l’UE à sa façon. « Avec le Brexit et l’élection de Donald Trump, la politique est devenue absurde. J’ai voulu apporter une réponse qui soit au moins aussi absurde.« 

Populistes en Italie, crise grecque, changement climatique… Sur Facebook et Twitter, Captain Europe ne s’interdit aucune thématique au nom de l’humour. Et à ceux qui le critiquent et l’accusent d’être financé par l’UE, le personnage assure que son activité est 100% bénévole et s’effectue sans contrôle des institutions européennes. Captain Europe, un super-héros à l’éthique irréprochable?

Sur le même sujet
Plus d'actualité