Pourquoi la cérémonie des Oscars devra se passer de présentateur?

Le 24 février se tiendra la 91e cérémonie des Oscars. Pour la première fois depuis 30 ans, elle se déroulera sans animateur. Pourquoi ? On décrypte.

©Belga Images

Dans une poignée de jours, le coup d’envoi de la remise de prix la plus prestigieuse du cinéma sera donné. Chaque année, tant les stars qui frôlent le tapis rouge que les téléspectateurs confortablement installés dans leur canapé attendent l’issue de cette cérémonie des Oscars avec impatience. Il y a fort à parier que les médias réfléchissent déjà aux nombreux articles qu’ils pourront publier que ce soit pour annoncer le palmarès ou pour commenter les discours et autres tenues du gratin d’Hollywood venu en nombre. Mais cette année, et pour la première fois depuis 1989, les Oscars n’auront pas de « Monsieur Loyal ».

L’humoriste Jimmy Kimmel a assuré le poste pendant deux années consécutives. Avant lui, des dizaines de célébrités s’étaient également prêtées au jeu du maître de cérémonie : Chris Rock, Anne Hathaway, Jon Stewart, Nicole Kidman, etc. Pourtant, à l’origine, un présentateur était bel et bien prévu. Avant de se faire rattraper par des tweets homophobes postés il y a une dizaine d’années, Kevin Hart avait accepté d’animer la soirée.

©Belga Images

« L’une de mes plus grandes peur est que mon fils devienne gay. Je ne suis pas homophobe, je n’ai rien contre les homosexuels, soyez heureux. (…) En tant qu’homme hétéro, si je peux empêcher mon fils de devenir gay je le ferai », avait-il déclaré. Des propos qu’un des journalistes du Guardian n’a pas hésité à faire ressurgir.

Deux jours après avoir accepté de présenter les Oscars, Kevin Hart a finalement préféré décliner, s’excuser une nouvelle fois et laisser la place à quelqu’un d’autre.

Dépoussiérer les Oscars

Sauf qu’il n’en sera rien. Aucun remplaçant n’est prévu. Par contre, l’Académie des Oscars a décidé de faire appel à une vingtaine d’autres stars pour venir prendre la parole et présenter les 24 catégories. Une sorte de présentation partagée. Au programme : Daniel Craig, Jennifer Lopez ou encore Charlize Theron assureront les interludes et animeront la soirée. « Les producteurs ont sagement décidé de ne pas avoir d’animateur et de revenir à la formule consistant à faire des présentateurs et des films les stars de la soirée », a expliqué Karey Burke, présidente des productions ABC, la chaîne de télévision qui retransmettra la cérémonie.

Et si cette première permettait à l’institution quelque peu poussiéreuse des Oscars de se renouveler ? Créée en 1929, la cérémonie est diffusée pour la première fois en télévision en 1953. Depuis, le format est resté sensiblement le même et certains reproche aux Oscars de ne pas évoluer. Cette organisation linéaire a d’ailleurs eu des répercussions notamment au niveau des audiences. Avec un temps d’antenne toujours plus long, la cérémonie – aussi prestigieuse soit elle – intéresse et rassemble de moins en moins. L’année dernière ils n’étaient « que » 26,5 millions de téléspectateurs. Un chiffre qui, mis en perspective, reste tout à fait respectable, mais jugé « catastrophique » par les professionnels. Karey Burke espère que cette présentation tournante redonnera du rythme à la cérémonie et l’écourtera quelque peu. Objectif : ne pas dépasser trois heures. Et décrocher l’Oscar du respect du timing ?

Sur le même sujet
Plus d'actualité