Les chiffres de l’injustice fiscale

En France et en Belgique, les gilets jaunes sont descendus dans la rue pour réclamer aussi plus d’équité devant le fisc. Sur ce point, on doit reconnaître que leurs revendications sont souvent légitimes.

© Belga Image

Le désenchantement fiscal est réel au sein de la population belge et européenne aujourd’hui. “Il faut aujourd’hui montrer aux gens qu’ils contribuent bien à l’impôt à la hauteur de leur contribution”, explique le député européen Philippe Lamberts (Écolo). Quant au Réseau pour la justice fiscale (RJF), il a récemment condamné les abattements fiscaux pour les plus aisés lors d’une manifestation : “Les multinationales paient en moyenne 10 % d’impôts sur leurs bénéfices”. Et le réseau de réclamer un impôt progressif sur les patrimoines supérieurs à un million d’euros. Pour rappel, le système fiscal d’un pays est le résultat d’un choix politique. “Une partie des problèmes vient évidemment de l’absence d’une Union européenne sociale et fiscale. Elle n’est qu’économique et monétaire, ce qui met les pays en concurrence.”

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité