En chiffres : le shutdown américain

Aucun compromis entre le Congrès démocrate et le président Trump ne semble possible sur le mur anti-migrants. Faute d’accord budgétaire, le pays est pris en otage.

© Belga Image
 

Sur le plan purement économique, la situation de conflit entre le Congrès et le président n’est pas (encore) trop alarmante. De nombreux économistes pensent que les pertes, qu’ils estiment à 0,2 % du PIB par mois, seront compensées une fois la crise passée. Mais, on l’a dit, le shutdown actuel a une incidence sur le quotidien de millions d’Américains. Certains pourraient perdre leur logement quand d’autres ont du mal à se nourrir. “J’ai un plan pour le shutdown”, tweetait Donald Trump le 12 janvier. Aux États-Unis, on se demande dès lors s’il pourrait activer la procédure d’urgence nationale, lui permettant de dévier des fonds d’aide destinés aux régions victimes de catastrophes naturelles vers le financement de son mur anti-immigration mexicaine. Donald Trump confie ne pas en être encore là, préférant donner aux démocrates “l’occasion de voir s’ils peuvent se comporter avec responsabilité” et attendant d’eux qu’ils acceptent soudainement le financement de cette barrière à 5,7 milliards de dollars…

Cet article est issu de notre magazine papier. Pour plus d’infos qui piquent, rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité