Diables Rouges, Game of Thrones, élections…: 10 dates à noter dans vos agendas en 2019

Ces évènements risquent de faire beaucoup parler d'eux en 2019, Moustique les a compilés pour vous. À vos agendas ! 

befunky-collage

10 janvier : début du procès de l’attentat au musée juif

Le 24 mai 2014, Mehdi Nemmouche entre dans le musée juif situé en plein cœur de Bruxelles et abat froidement quatre personnes. La tuerie dure moins de trois minutes et l’assaillant repart aussi rapidement qu’il est arrivé. Il est retrouvé et arrêté une semaine plus tard à Marseille. Le procès de Mehdi Nemmouche devant la Cour d’Assises commencera le 10 janvier à Bruxelles et devrait durer jusqu’au mois de mars. Le tirage au sort des jurés se fera, lui, trois jours plus tôt. Nacer Bendrer, suspecté d’avoir fourni des armes à l’assaillant qu’il avait rencontré en prison, sera jugé également. 120 témoins seront entendus lors de ce procès de plusieurs mois auquel Mehdi Nemmouche n’assistera probablement pas. Les deux hommes doivent répondre d’assassinats dans un contexte terroriste.

©Belga Images

24 février: une statuette pour Girl?

Qui va succéder à The Shape of Water (La Forme de l’Eau) de Guillermo Del Toro au titre de meilleur film de l’année 2018? La 91ème cérémonie des Oscars se déroulera le dimanche 24 février au Dolby Theatre de Los Angeles. S’il faudra encore patienter, au mieux, jusque mi-janvier pour connaître les nominés, on peut déjà deviner les favoris de cette édition 2019 avec une quasi-certitude. Devraient ainsi être en course pour l’Oscar du meilleur film First Man de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, A Star is Born de et avec Bradley Cooper et Lady Gaga, Bohemian Rhapsody du bien nommé Bryan Singer avec Rami Malek, ou encore Green Book de Peter Farrelly avec Viggo Mortensen et le déjà oscarisé Mahershala Ali.

Chez nous, il y a forte à parier que de nombreux Belges veilleront tard (la cérémonie débute à 2h du matin le 25 février) pour voir si Girl, avec le jeune et talentueux Victor Polster, remporte la timballe dans la catégorie « meilleur film étranger ». Déjà multi-récompensé (notamment par une Caméra d’Or à Cannes), le film de Lukas Dhont a de réelle chance de devenir la première oeuvre réalisée par un petit Belge obtenir la statuette. Chez Moustique, on y croit!

21 mars: le début de la fin pour les Diables dorés?

Après le fiasco suisse (défaite 5-2 et non participation au Final Four de la Nations League en juin prochain au Portugal), les supporters des Diables Rouges n’auront que les matchs de qualifications pour l’Euro 2020 à se mettre sous la dent en 2019. Avec la Russie, Chypre, l’Ecosse, le Kazaksthan et Saint-Marin comme adversaires dans le groupe I, ces rencontres ne promettent rien de très excitant sur le papier. Pourtant, il faudra bien s’entousiasmer… une dernière fois! Après des montagnes russes d’émotion en 2018 (victoire contre le Brésil, défaite face à la France, victoire synonyme de 3ème place historique face à l’Angleterre), le prochain championnat d’Europe apparaît comme l’ultime possibilité pour notre « génération dorée » de soulever enfin un trophée.

Les Fellaini, Kompany, Vertonghen et autres Mertens ont déjà tous la trentaine bien entamée et passeront certainement la relève après cette compétition à des Diablotins morts de faim qui disputent cette année l’Euro espoirs en Italie (16 – 30 juin). Un tournoi qualificatif pour les JO de Tokyo. 2020 sera-t-elle l’année de la consécration pour le football noir-jaune-rouge? Début de réponse le 21 mars prochain, avec un premier obstacle à franchir au Stade Roi Baudouin. Les Diables Rouge affronteront… la Russie. Un signe du destin?

©Belga Images

29 mars: bye bye United Kingdom

La fin du plus risible des soaps jamais vu en Grande-Bretagne: le Brexit. Le 29 mars, le Royaume (dés-)Uni quittera officiellement l’Union européenne. À désormais moins de trois mois de la date fatidique, les futurs ex-partenaires n’ont toujours pas signer d’accord pour entérinner le divorce. La faute à Theresa May qui n’est toujours pas parvenue à convaincre con propre camp. La proximité de la deadline laisse présager un « Brexit dur » aux conséquences économiques désastreuses, surtout pour le UK… Alors que le « leave » ne l’avait emporté que de 1,89% lors du référendum en 2016 (72,21% de taux de participation), rien n’indique que l’équation serait identique aujourd’hui…

Une frange de plus en plus importante de la population plaide pour un second referendum qui, d’après les sondages, ferait pencher la balance vers un maintien au sein de l’UE. Tout ça pour ça? Non, la première ministre britannique n’en veut pas. Une attitude inflexible qui n’est sans rappeler celle d’une ancienne pensionnaire du 10 Downing Street à avoir marqué l’histoire, Margaret Thatcher, dont les politiques libérales sont (en partie) responsable du désordre économique actuel. L’Histoire retiendra-t-elle Theresa May comme la seconde Dame de Fer? Réponse au printemps.

7 (?) avril : l’ultime saison de Game of Thrones

Qui règnera sur le Trône de Fer ? Les Stark ? Les Lannister ? Les fans de la série phare de HBO devront encore patienter quelques mois avant de découvrir la huitième et ultime saison de Game of Thrones. Ils sont des millions à attendre depuis presque deux ans les six épisodes qui clôtureront celle qui s’est hissée parmi les sagas cultes de l’histoire de la série. Pour ceux qui dormiraient dans une grotte depuis 2011, Game of Thrones est l’adaptation télévisuelle des romans de George R.R. Martin. Réputée pour son réalisme, la série médiéval-fantastique débutent sur deux continents fictifs (Westeros et Essos) où deux familles nobles entrent dans une guerre civile sanglante pour obtenir le Trône de fer. Rien n’est encore certain, mais il semblerait que les héros soient de retour le 7 avril. Il n’est jamais trop tard pour rattraper les cinq premières saisons…

26 mai : élections fédérales, régionales et européennes

Malgré un contexte politique particulièrement compliqué, les Belges ne seront pas appelés aux urnes plus tôt que prévu. Le dimanche 26 mai reste donc la date où les électeurs devront élire leurs futurs gouvernement fédéral (qui remplacera l’actuel en affaires courantes), régionaux et européens. Qui dit affaires courantes dit dossiers impossibles à boucler avant la fin du mandat. Pourtant, ils étaient encore plusieurs entassés sur la table des négociations. Par exemple, pensions, réforme de l’État ou encore norme écologique resteront en suspens d’ici à l’instauration d’une nouvelle coalition.

Quoi qu’il en soit, à échelle nationale ou européenne, les campagnes électorales ont bel et bien commencé. Après des élections communales le 16 octobre qui ont vu les écologistes sortir grands gagnants, les Verts feront-ils aussi bien le 26 mai ? Combien de temps faudra-t-il pour qu’un nouveau gouvernement belge voit le jour ? La NV-A perdra-t-elle des plumes après avoir quitté prématurément la coalition ? Ou au contraire ? Une chose est sûre : ces élections tiendront le pays en haleine, bien après la date butoir du 26 mai.

©Belga Images

15-17 août : Woodstock, le retour

Vous n’y étiez pas, mais vous connaissez l’affiche de l’époque par cœur. Jimi Hendrix, Janis Joplin, The Who, Ravi Shankar, etc. En août 1969, le festival de Woodstock voit le jour à Bethel sur les terres d’un fermier dans l’État de New-York. Un demi-million de personnes se pressent pour venir voir les stars de l’époque, fêter l’amour, le flower power et la culture hippie. Aucune d’entre elles n’imagine qu’elle participe à ce qui deviendra LE festival le plus mémorable de tous les temps. Histoire de fêter les 50 ans de ce show emblématique, le Bethel Woods Center for the Arts lance une nouvelle édition qui se tiendra du 16 au 18 août 2019. Certaines vedettes de l’époque devraient possiblement faire une apparition. Les informations quant à la programmation et le prix des tickets devraient être annoncées début de l’année. À tenir à l’œil…

16-25 août : des champions sacrés à la maison?

Non, il n’y a pas que le football dans le vie (sportive). 2018 fut une année sportive mémorable à titre « indivuel » (Nafissatou Thiam championne d’Europe de l’heptathlon, Koen Naert champion d’Europe du marathon, médaille d’or au 4×400 pour les Belgian Tornados, Nina Derwael première gymnaste belge à remporter un titre mondial) mais aussi à titre collectif – une première pour la Belgique – avec la victoire historique obtenue par les Red Lions à la Coupe du monde de hockey en Inde.

Un titre remporté au bout d’une finale de folie (avec une séance de shoot-out d’anthologie) face aux Pays-Bas, et dignement fêté jusque sous le balcon de la Grand Place de Bruxelles par une foule de supporters en liesse. Voilà qui promet pour le championnat d’Europe qui se déroule à Anvers du 16 au 25 août. L’occasion pour le malheureux John John Dohmen (capitaine de la sélection rentré prématurément au pays pendant la coupe du monde pour cause de maladie) de participer aux exploits des siens à domicile et de soulever un trophée à la maison. Un scénario parfaitement envisageable! À l’issue du mondial, les experts étrangers étaient unanimes: « Vous avez une équipe prête à dominer une décennie« . On ne va pas bouder notre plaisir!

©Belga Images

Octobre : nouveau président de la Commission européenne

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis 2014, l’a annoncé il y a déjà plusieurs mois : il ne sera pas candidat et ne briguera pas un deuxième mandat à la tête de l’institution. C’est l’Allemand Manfred Weber qui a été désigné par la famille politique (PPE, droite modérée) de Juncker pour lui succéder. Sauf que, petit couac, l’actuel président ne semble pas vouloir soutenir le candidat actuellement chef de groupe du Parti populaire européen.

Préalablement, les chefs d’États et de gouvernement 27 pays membres ont dû nommer leur futur chef de l’exécutif européen. Ensuite, les partis européens étaient chargés de désigner leurs têtes de liste aux élections, susceptibles ensuite de prendre la tête de l’exécutif européenne. Les bruits de couloir soufflent le nom du négociateur de l’UE pour le Brexit, Michel Barnier (déjà candidat en 2014, mais battu par Juncker). Mais celui-ci ne peut pas être candidat tant que sa mission de négociateur n’est pas terminée (ce qui devrait être techniquement le cas le 29 mars). Les capitales européennes ainsi que le Parlement seront chargés de désigner le nouveau président de la Commission.

©Belga Images

19 décembre: les adieux aux Skywalker

2019 sera l’année du couronnement de l’Empereur Mickey. On aurait pu sélectionner l’envolée du plus mignon des éléphants dans le remake Dumbo (sortie le 29 mars), l’ultime salve testostéronnée des Avengers: Endgame (24 avril) ou encore les premiers pas de Simba en motion capture dans le Roi Lion (19 juillet), mais l’événement Disney de l’année sera sans conteste le chapitre final de la plus grande saga intergalactique du cinéma : la sortie du dernier épisode de Star Wars, le 19 décembre. Après un Réveil de la Force divertissant et des Derniers Jedis franchement décevants, le neuvième épisode est – forcément – attendu au tourant.

Si son titre n’a pas encore fuité, on sait en revanche que le film marquera les adieux de la famille Skywalker au cinéma… mais pas la fin de l’exploitation de Star Wars sur les écrans. Même s’il a confirmé vouloir ralentir la cadence après l’échec commercial du spin off sur Han Solo, le e studio aux grandes oreilles a encore de nombreux projets dans les paniers. À l’image de son personnage que l’on pensait un temps disparu avec l’ordre des jedis, le projet d’un film centré sur Obi Wan n’est pas mort. Tant mieux!

© Reporters

Sur le même sujet
Plus d'actualité