Chômage, pensions, prix de la bière : voici tout ce qui change le 1er janvier 2019

Nouvelle année, nouvelles mesures, voici ce qui va changer en 2019 pour votre portefeuille, et pour le reste.

money-2724241_1920

Les salaires augmentent…

Grâce au tax shift, les salaires nets augmenteront dès le 1er janvier. Soit une hausse moyenne de 23 à 31 euros. Le montant varie en fonction du niveau du salaire brut et a été calculé par le ministre des Finances. Pour rappel, le tax shift a été introduit par le gouvernement Michel I afin d’augmenter progressivement, entre 2016 et 2019, le revenu net des travailleurs et, logiquement, leur pouvoir d’achat. Cette mesure est censée entrainer une baisse des cotisations sociales et une hausse de création emplois.

… et les allocations de chômage aussi

Avec l’approbation du gouvernement fédéral du « job’s deal », prévu pour apporter des solutions pour les métiers en pénuries, les allocations de chômage vont être réformées. Dans les six mois qui suivent le licenciement d’un travailleur, le plafond (actuellement fixé à 2.619 euros) des allocations de chômage augmentera de 65%. Par contre, les allocations diminueront ensuite plus rapidement.

Un arrêté royal devra fixer les modalités telles que la durée et le degré de dégressivité ainsi que les personnes concernées. Ces textes entreront en vigueur progressivement à partir de janvier 2019. Un projet virulemment critiqué par les syndicats et une partie de l’opposition.

Le prix de la bière augmente

Les groupes brassicoles AB Inbev (Stella Artois, Jupiler, Leffe, etc.) et Alken-Maes factureront leurs bières à un prix plus élevé tant dans les supermarchés que dans les établissements. Cette augmentation devrait être légère et est due à la sécheresse de cet été qui a induit une hausse du prix des céréales. Pour le moment, rien n’indique que cette hausse soit répercutée sur les consommateurs. Une décision doit encore être prise à ce sujet, mais il ne s’agirait que de 0,016 euros par verre de bière.

©Belga Images

Du côté des pensions

Toutes les années de travail effectif seront comptabilisées dans le calcul de la pension des salariés, même celles prestées après 45 années de carrière. L’idée étant de permettre aux employés qui continuent à travailler après 45 années d’accroître leurs droits à la pension et d’obtenir, à termes, un montant plus élevé. Cette notion est introduite sous le concept de « carrière professionnelle globale complète » (soit 14.040 jours de travail à templs-plein).

Aussi, une fois ce seuil atteint, certaines périodes d’inactivité professionnelle ne seront plus prises en compte dans le calcul des pensions. Enfin, à partir du 1er janvier, toutes les pensions seront payées le même jour, peu importe le régime (fonctionnaire, salarié, indépendant).

19.000 véhicules interdits à Bruxelles

À partir du 1er janvier, les restrictions concernant les véhicules à basse émission passeront à la vitesse supérieure en Région bruxelloise. Les véhicules diesel (Euro 2) et ceux à essence (Euro 0 et Euro 1) s’ajoutent à la liste des véhicules interdits dans la zone dite LEZ (low emission zone). Ceci concerne des milliers de véhicules, environ 4% du parc bruxellois. Seul un accès de 8 jours par an leur sera autorisé s’ils possèdent le pass qui le permet.

En cas de non-respect de ces règles, les amendes administratives atteindront les 350 euros. Les voitures trop polluantes seront flashées et les plaques d’immatriculation scannées afin d’identifier le propriétaire. Aucune amende ne devrait être délivrée avant le 1er avril.

©Belga Images

Changement chez les télécoms

La consommation de données mobiles reste en forte augmentation en cette fin d’année. Ce qui engendre une hausse des tarifs chez certains opérateurs belges. Voo ou Telenet, avaient déjà augmenté leurs prix dans le courant de l’année. Pour ceux-là, pas d’augmentation en vue. Par contre, les abonnés à Proximus verront leur facture augmenter de deux euros (pour les abonnements Tuttimus et Familus). À noter aussi de nouvelles offres du côté d’Orange et davantage de data pour un prix similaire chez Mobile Vikings.

En très bref…

  • Bpost augmente les tarifs des lettres et des colis pour les particuliers et petits professionnels.Une hausse de 7% environ.
  • Carrefour, Louis Delhaize, Cora et Match forment une nouvelle alliance d’achat pour acheter des produits en commun en Belgique et au Luxembourg.
  • Un trajet en ambulance coûtera 60euros pour tout le monde, peu importe où la personne est prise en charge et dans quel hôpital elle est transférée.
  • Davantage de moyens déployés pour éduquer les jeunes à la vie affective et sexuelle.
  • Le code wallon du bien-être animal entre en vigueur (et les poneys interdits dans les foires en Wallonie et en Région bruxelloise).

Sur le même sujet
Plus d'actualité