« My precious Brexit », quand Gollum parodie Theresa May

Dans une succulente séquence parodique, l’acteur anglais Andy Serkis qui interprétait la créature culte du Seigneur des Anneaux reprend le personnage pour se glisser à l’intérieur du cabinet de la première ministre britannique. 

befunky-collage

Le parlement britannique devrait se prononcer demain sur l’accord du Brexit négocié des mois-durant par la Première Ministre Theresa May avec ses (futurs) ex-partenaires européens… Le vote est finalement être reporté en raison du manque du soutien du parlement.

En attendant, l’acteur Andy Serkis (La Planète des Singes, Black Panther), au cours d’une délicieuse séquence d’humour british bien senti, s’est glissé dans le bureau de la première ministre britannique au 10 Downing Street. Et pour l’occasion, le spécialiste de la motion capture a revêtu l’un de ces « costumes » les plus emblématiques : le sournois Gollum, qu’il campait dans Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit.

Habillé comme Theresa May et coiffé d’une perruque, Gollum s’étend dans un monologue schizophrénique de deux minutes avec sa « gentille » moitié Sméagol, comme il en avait coutume dans la trilogie réalisée par Peter Jackson avant de tomber dans le feu de la Montagne du Destin. Sauf qu’au lieu de l’Anneau Unique, l’ancien hobbit déchu est cette fois-ci obsédé par le Brexit, of course. « Nous sommes dans un sale pétrin, mes précieux, et il n’y a qu’une seule issue. Nous le voulons. Nous en avons besoin! Nous reprenons le contrôle, argent, frontières, lois, passeports bleus« , grince la créature tandis que Theresa-Sméagol culpabilise : « Non, cela fait mal aux gens, les rend plus pauvres. » 

Pendant deux minutes, Theresa-Gollum et Theresa-Sméagol s’affrontent jusqu’à ce que le penchant maléfique l’emporte et s’exclame en saisissant l’accord du Brexit : « C’est l’accord, c’est le mien. Mon Brexit.« . Et la vidéo de se conclure sur le message: « Le vote populaire. Nous le voulons ». Un appel à un nouveau referendum pour éviter aux Britanniques de tomber dans le précipice, à l’image de Gollum chutant dans les flammes avec son précieux Brexit. Oups, sorry ! Son précieux Anneau à la main…

Sur le même sujet
Plus d'actualité