Voici les 5 meilleurs produits « écolos » créés en 2018

Le magazine Time a listé les meilleurs produits durables et respectueux de l’environnement inventés en 2018. Ce n’est pas toujours très « sexy » mais ça ne manque pas d’originalité!

belgaimage-140433521-full

Entre 65 et 75 000 personnes ont défilé dans les rues de Bruxelles dimanche dernier. Cette démonstration de force face à l’urgence climatique prouve également que l’écologie est (enfin) devenue une thématique tendance qui concerne une frange de plus en plus large de la population. C’est aussi une source d’inspiration pour des entreprises en quête d’innovation!

Les chaussures sans empreinte écologique d’AllBirds

L’empreinte carbone globale de l’industrie vestimentaire – y compris celle de la production de chaussures – est immense. Les compagnies brûlent de l’énergie pour la fabrication des produits et utilisent des combustibles pour le transport des marchandises et du pétrole pour la confection des semelles. La firme AllBirds souhaite inverser la tendance et lancer une révolution verte avec ses tongs fabriquées à partir de sucre de canne (d’où leur petit nom SweetFoam, littéralement « mousse sucrée »). Ce matériel présente un bilan carbone négatif, ce qui signifie qu’il capture le carbone présent dans l’atmosphère plutôt que d’en émettre davantage. AllBirds envisage d’étendre sa gamme à d’autres chaussures afin de réduire les empreintes (de pas) écologiques des hommes sur Terre en été comme en hiver.

JUST Egg, quand les plantes pondent des oeufs

L’agro-industrie est responsable d’environ 15% des émissions totale de gaz à effet de serre selon une estimation des Nations Unies, principalement à cause des ressources infinies requises pour élever et nourrir des animaux. JUST Egg entend diminuer – en partie – ces émissions en proposant un œuf vegan sur le marché… Un œuf pondu par une plante ? Pas tout à fait. Pour fabriquer sa mixture végétale, la société utilise le « haricot mungo », aussi appelé « ambérique verte » ou encore « soja vert ». Brouillée et cuite à point dans une poêle, la substance offre un goût et une texture très similaire à un œuf de poule.

La bouteille solaire de LARQ 

La vision de millions de bouteilles en plastique flottant à dérive à la surface des océans navigue loin du cadre romantique du film Une bouteille à la mer (sorti en 1999 avec Kevin Costner et Robin Wright). Le plastique est l’une des principales causes de pollution environnementale, raison pour laquelle de plus en plus de personnes emportent une gourde ou une bouteille réutilisable au travail. Mais il faut tout de même souvent s’en séparer après un temps car elles finissent par se calcifier… Pas la bouteille LARQ. Celle-ci utilise les rayons UV de la lumière pour purger d’elle-même sa surface intérieure. La solution pour les flemmards qui ne veulent pas se fatiguer à récurer le récipient régulièrement.

Lime, la mobilité au goût citronné

En déambulant dans les rues de Bruxelles, peut-être avez-vous remarqué des usagers circulant sur des trottinettes électriques partagées. La société américaine Lime – en association avec Über – s’est implantée dans la capitale au mois de novembre et le service connaît déjà son petit succès. Un moyen sympa et écologique pour permettre aux citadins de se déplacer facilement d’un point à l’autre de la ville sans trop d’effort. Mais une réelle alternative à la voiture ? On n’y est pas encore.

Yappah de chips au poulet

Les entreprises s’interrogent de plus en plus comment recycler les ingrédients utilisés dans le fabrication de leurs produits pour ne pas qu’ils finissent à la poubelle. En Belgique, on a notamment vu des brasseurs de bière (tradition oblige) donner leur résidu de grain à des boulangers pour en faire du pain. Aux Etats-Unis, la firme Yappah a pensé à récupérer les morceaux de chapelures de poulets frits des chaînes de fast-food (tradition oblige) pour en faire… des chips. À chacun ses standards. Autre originalité : les Chicken Crisps de Yappah se vendent en cannettes recyclables. En effet, avant les sachets de chips, les apéritifs se commercialisaient de la sorte, nous apprend la firme… Le « retour aux sources » made in USA.

Sur le même sujet
Plus d'actualité