Opération : la raison du surcoût

La facture hospitalière peut s’avérer particulièrement élevée pour le patient lorsque du matériel (Prothèse....) est nécessaire

ppbelgaimage-139566649-full

Les coûts de soins de santé à l’hôpital représentent de véritables entailles dans le portefeuille. La mutuelle Solidaris a voulu en connaître les raisons parfois cachées. On constate des écarts au niveau de la facture de matériel allant du simple au double d’un hôpital à l’autre. Dans le cas du placement d’une prothèse de genou par exemple, le patient se voit facturer en moyenne 557 € pour le matériel, et ce quel que soit son statut social ou encore le type de chambre dans laquelle il séjourne. « Pour un patient faisant le choix de séjourner en chambre commune ou à deux lits, afin de se protéger contre les suppléments de chambre et les suppléments d’honoraires, le coût du matériel est le deuxième poste de dépense (22% de la facture) après les tickets modérateurs liés aux frais de séjour (31%). » ajoute-t-on chez Solidaris.

Le coût du matériel facturé au patient varie fortement d’un hôpital à l’autre : le matériel pour le placement d’une prothèse de genou coûte au patient en moyenne 386 € dans l’hôpital le moins cher contre 726 €, soit près du double, dans l’hôpital le plus cher.coût

Le matériel : 2/3 de la facture

Dans le cas du placement d’une prothèse de genou, le coût du matériel explique 2/3 de la facture en chambre commune et à deux lits : sur les 827 € payés en moyenne par le patient, 556 € sont uniquement liés au matériel. « La facture totale liée au placement d’une prothèse de genou se monte en moyenne à 827 € pour un patient séjournant en chambre commune et à deux lits. Le dernier tiers (271 €) est constitué des coûts liés à d’autres frais tels que les honoraires, les frais de séjour, de médicaments, etc. » précise Solidaris.
Bien que l’assurance maladie prend en charge en moyenne 2.793 €, soit la plus grosse part (83%) du coût d’une prothèse de genou, le montant à charge patient reste très élevé : 406 € de marge de sécurité auxquels s’ajoutent 151 € de marge de délivrance, ce qui aboutit à un montant de 556 € facturé au patient pour le matériel. Le coût total pour le placement d’une prothèse de genou, soit pour l’assurance maladie et pour le patient se monte ainsi à 3.350 € en moyenne.

Pas de différence de statut social

Le coût du matériel est relativement comparable lorsqu’on analyse le statut social du patient, à savoir s’il bénéficie de l’intervention majorée (BIM) ou non. Le patient paiera respectivement 548 € et 559 € (Figure 4). Le coût du matériel représente  en moyenne les 3/4 (75%) de la facture d’un patient BIM contre 64% de la facture des autres ayant droits en chambre commune ou à deux lits.

Le prix du type de matériel

Le montant pris en charge par l’assurance maladie va de 2.352 € en moyenne dans l’hôpital le moins cher à 3.288 € dans le plus cher, soit une différence de près de 1.000 €. « Le choix du type de matériel pourrait expliquer ces écarts : les fournisseurs ont effectivement mis sur le marché belge une gamme de matériel à des prix variés. Le choix du chirurgien qui effectue l’intervention pourrait donc s’avérer déterminant pour la facture finale. Une analyse plus approfondie serait nécessaire pour confirmer cette hypothèse. » précise Solidaris.

Sur le même sujet
Plus d'actualité