Michael Cohen, l’ancien avocat de Donald Trump, admet avoir menti au sujet de l’affaire russe

L'ex-avocat du président Donald Trump, Michael Cohen, a plaidé coupable ce jeudi matin pour avoir menti au Congrès sur un projet immobilier Trump en Russie.

belgaimage-142692486-full

Extrêmement fébrile ces derniers jours au sujet de l’enquête sur l’ingérence de la Russie lors de l’élection de 2016, Trump s’est emparé de son jouet favori: Twitter. Tentant de démonter les investigations du procureur Mueller, il a ainsi posté de nombreux messages pour comparer ses méthodes à celles de Joseph McCarthy, pointant une « chasse aux sorcières ».

Cause de ce nouvel accès de fièvre? Ce 29 novembre, Michael D. Cohen, l’ex-avocat du président Trump, a fait une apparition surprise dans un tribunal de Manhattan pour plaider coupable face à une nouvelle accusation pénale au sujet de l’affaire russe. Dans sa déclaration, Cohen a déclaré avoir menti à la commission du renseignement du Sénat afin d’être cohérent avec les messages politiques de Trump et par loyauté envers le président. Il a admis avoir fait de fausses déclarations en 2017 au Comité spécial de renseignement du Sénat américain sur un projet de construction d’une « Trump Tower » à Moscou.

Belga Image

En août, Cohen avait déjà plaidé coupable pour d’autres chefs d’accusation relevant du gouvernement fédéral au sujet de son entreprise de taxis, de fraude bancaire et de sa campagne électorale pour Donald Trump.

Sur le même sujet
Plus d'actualité