Le renouveau du beaujolais

Sauvé de la disparition - et de sa réputation de vin pour beaufs - par une vague d'amoureux de vins pas forcément matures, il signe un retour en force. On vous conseille quelques bonnes bouteilles.

Vin rouge © Kym Ellis / Unsplash

Ma cuvée 2018 – Bio – Domaine Jean-Gilles Chasselay (14/20)
Mig’s – 12,80 €
Bel habillage, enfin original, mais nez très fermé et bouche du même genre, ce qui est un comble pour un vin nouveau. Un peu en dessous de mes espérances.

Beaujolais primeur 2018 – Gamay (17/20)
Delhaize –  4,19 €
Ça c’est très bon, rond, plein de fruits, gras, un peu lactique avec des touches de yoghourt. En fait très accessible. Le genre de pinard auquel on s’attend et qui est parfait à partager entre potes sans se ruiner.

Beaujolais primeur 2018 – Vieilles vignes – Château de Vaurenard (17/20)
Colruyt – 5,99 €
Château de Vaurenard, ce sont de très jolis petits fruits. Ça éclate en bouche, avec les notes épicées en suite, comme il se doit. Belle longueur. Très jolie surprise

Pour découvrir la suite de notre sélection vin, rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité