« Le 2 décembre ? J’peux pas, j’ai climat »

De nombreuses personnalités belges apparaissent dans une vidéo pour promouvoir la marche "Claim the climate" qui aura lieu le 2 décembre à Bruxelles.

claimtheclimate

« Il faut que la catastrophe climatique devienne une obsession », déclarait Félicien Bogaerts sur les ondes de La Première dimanche dernier. Fondateur du Biais Vert, une chaîne YouTube spécialisée dans les questions écologiques, le jeune homme de 21 ans est à l’initiative d’une vidéo destinée à promouvoir la marche Claim the Climate, « la plus grande mobilisation pour le climat jamais vue en Belgique », espèrent ses organisateurs Coalition Climat et Climate Express. Sur sa page facebook, l’événement rassemble (à ce jour) 15.000 participants potentiels et 37.000 « intéressés ».

Pour fédérer encore plus de monde autour de cet événement, Félicien Bogaerts a donc décidé de touner une vidéo rassemblant des têtes belges bien connues : Angèle, Philippe Geluck, Bruno Coppens, les frères Dardenne, Jaco Van Dormael, Saule, Typh Barrow et bien d’autres. L’idée ? Il est encore temps pour agir tous ensemble afin de limiter les dégats du réchauffement climatique. Si les petits changements individuels (diminuer sa consommation de viande, ses déchets et le chauffage) sont nécessaires, ils ne sont pas suffisants pour réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Nos « stars » appellent donc les Belges à se rassembler le 2 décembre à Bruxelles pour convaincre les politiques d’imposer des mesures aux industries, soit aux plus gros pollueurs. « Ce sont eux qui ont le pouvoir d’amorcer un changement structurel, à grande échelle, pour préserver notre planète », explique par exemple BJ Scott. La vidéo rassemble à ce jour plus de 132.000 vues et s’inspire de la campagne « Il est encore temps » réalisée par plusieurs youtubeurs (parmi lesquels Félicien Bogaerts était le seul Belge).

Combien seront-ils dans les rues de Bruxelles le 2 décembre ? « À partir du moment où on est des centaines de milliers, voire des millions, ça change vraiment la donne. L’histoire a prouvé qu’il suffit de 2,5% de l’ensemble de la population pour qu’un changement systémique s’opère », explique Félicien Bogaerts qui invite chacun d’entre nous à annuler ses plans le 2 décembre pour le climat.

Sur le même sujet
Plus d'actualité