Les gilets jaunes entrent en action en Belgique

Ce vendredi matin, une septantaine de personnes ont empêché les camions d'entrer sur le site Total à Wandre, mais aussi à Feluy près de Charleroi.

belgaimage-142233499-full1

En France, les blocages s’annoncent très nombreux ce week-end. Une mobilisation portée par des figures comme Jacline Moureau qui explique, remontée, dans une vidéo « On ne vit pas tous en ville : je fais 25.000 km par an, je n’ai pas le choix de prendre ma voiture, qu’elle pollue ou qu’elle ne pollue pas« . Une vidéo qui a été vue plus de 6 millions de fois et qui a rapidement donné naissance à des appels à la mobilisation sur les réseaux sociaux. Spontané, protéiforme, non-coordonné au niveau national, sans leaders offciels,… Le mouvement des «gilets jaunes » ne ressemble à aucun autre sur le fond.

Un mouvement qui prend également de l’ampleur en Belgique, après un appel à l’action sur Facebook pour faire entendre le ras-le-bol des citoyens, certains gilets jaunes ont entrepris quelques blocages ce matin dans des dépôts ou dans des raffineries. Une grogne dont le déclencheur a été la montée des prix du carburant, mais qui concerne également l’augmentation de l’âge de la prépension et l’augmentation du coût des biens de première nécessité. Les gilets jaunes en Belgique se disent pacifique, apolitiques, sans liens avec les syndicats. Les blocages, pour l’instant, n’ont pas d’incidence sur le trafic routier.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité