East Island ne répond plus: où a disparu la petite île hawaïenne ?

Le mois dernier, le puissant ouragan Walaka a fait l’effet d’une bombe dans le Pacifique central. East Island en est la principale victime : le bout de terre a tout bonnement été rayé de la carte.

©Chip Fletcher/YouTube

Il n’y a plus que sur Google Maps que vous pouvez admirer les manchots qui se promènent sur cette minuscule île au nord d’Honolulu. En réalité, elle n’existe plus depuis quelques semaines.

Pendant près d’un mois, l’ouragan de catégorie cinq a secoué l’océan. À tel point que les ondes de Walaka ont entraîné une hausse du niveau de la mer et l’engloutissement d’East Island.

Grâce à des drones, les scientifiques ont su capturer des images de l’île avant et après sa disparition :

Enième fissure dans l’écosystème

La bonne nouvelle, c’est qu’aucun humain ne vivait sur cette étendue de sable de la réserve de Papahānaumokuākea, inscrite au patrimoine mondial l’Unesco. Par contre, l’île de l’archipel d’Hawaï était peuplée d’espèces en voie de disparition tels que des tortues vertes ou des phoques. Nouveau coup dur pour la faune et la flore. Nouvelles victimes pour le réchauffement climatique.

« L’île avait probablement entre 1.000 et 2.000 ans. C’est une fissure de plus dans le mur de notre écosystème, qui est en train de tomber en ruine« , confiait Chip Fletcher, climatologue à l’université d’Hawaï. Les scientifiques savaient ces petites îles menacées, mais ne prévoyaient pas leur disparition avant au moins une dizaine d’années.

Sur le même sujet
Plus d'actualité