Badbuzz pour Ryanair : un incident raciste fait le tour du monde

Une vidéo mise en ligne dimanche et déjà regardée par des centaines de milliers d'internautes montre un passager insulter copieusement sa voisine, puis refuser qu'elle reste installée à côté de lui. Au lieu de faire sortir l'homme de l'avion, le personnel a déplacé la passagère.

Belga

Vous êtes d’origine subsaharienne ou arabe et vous avez donc une peau dite de couleur ? En choisissant de voyager avec Ryanair, vous courrez donc le risque de devoir changer de siège si votre tête ne revient pas au passager raciste qui se trouve éventuellement à vos côtés. C’est en tout cas ce que peut légitimement penser toute personne après avoir regardé une vidéo choc qui circule depuis ce dimanche 21 octobre sur les réseaux sociaux. La scène se passe ce vendredi 19 octobre dans un avion de la célèbre compagnie aérienne irlandaise stationné sur le tarmac d’une aéroport à Barcelone. Dans cet appareil qui doit décoller pour Londres, un homme crie différentes insultes, notamment celle de « sale bâtarde noire », à l’encontre d’une dame d’origine subsaharienne assise dans la même rangée que lui. La menaçant, il insiste: il refuse d’être assis à côté d’elle et exige qu’un autre passager soit au moins installé entre lui et elle.

Facebook/David Lawrence

Si la vidéo est déjà particulièrement choquante, la réaction du personnel de la compagnie aérienne l’est encore davantage Au lieu de faire sortir l’individu, comme le demande d’ailleurs certains passagers, le personnel a fait changer la femme de place. La fille de la passagère malheureuse, âgée de 77 ans, a réagi en promettant de ne plus jamais voyager avec Ryanair et assurant que la police aurait été appelée si c’était une personne de couleur noire qui avait été l’agresseur, indique le journal britannique The Sun. Madame Gayle, une pensionnée habitant la capitale anglaise, avait décidé de partir en voyage pour se changer les idées à l’approche de l’anniversaire d’un an de la mort de son mari. De son côté, Ryanair a réagi dimanche sur Twitter après la mise en ligne de la vidéo avec un tweet. « Nous sommes au courant de cette vidéo et nous avons signalé cette affaire à la police d’Essex », a ainsi brièvement commenté la compagnie. Sans ajouter d’excuses pour autant par rapport à l’incident.

Un énième badbuzz

Au regard de la dégradation de son image par les nombreuses révélations sur les conditions de travail de ses employés, la compagnie aurait pu pourtant faire preuve de davantage de contrition et d’humilité à la suite de cette vidéo polémique. Une autre image avait d’ailleurs très récemment faire le tour du monde : celle d’un équipage de la compagnie contraint de dormir dans un aéroport espagnol en raison d’une tempête. Aucune chambre d’hôtel n’avait été mise à leur disposition. La photo les montrant couchés à même le sol a fait, il y a environ une semaine, le tour des réseaux sociaux. À l’époque, la compagnie a réagi en dénonçant une « mise en scène ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité