Pourquoi le décollage de la fusée Soyouz a été un échec ?

Ce qui aurait dû être un exercice de routine a finalement viré au drame

43428680310_1437ba92c1_o

L’équipage spatial russo-américain, qui devait rejoindre l’ISS, a été contraint de s’éjecter pour revenir indemne sur terre, après l’échec du décollage de la fusée Soyouz MS-10 environ deux minutes après son lancement. Il s’agit de l’un des plus graves incidents spatiaux de ces dernières années.

La bonne nouvelle, c’est que les membres d’équipage, l’astronaute américain Nick Hague et le cosmonaute russe Alexeï Ovitchinine, sont ressortis vivants de cette mésaventure. C’est ce qu’a annoncé l’agence spatiale Roskosmos dans un communiqué « Au moment du décollage du vaisseau Soyouz MS-10, une situation inhabituelle est apparue. Les systèmes de sauvetage ont été activés, le vaisseau a atterri au Kazakhstan. L’équipage est vivant et le contact a été établi avec lui« 

Des évènements rarissimes

Un événement extrêmement rare, puisque depuis le lancement de ce programme en direction de l’ISS en 1967, seuls quatre ont été un échec. Et ce sur 139 vols. Pourtant, 119 secondes après le décollage de Soyouz MS-10, quelque chose a dérapé. Des images tremblotantes de la cabine de la capsule, filmées lors de la diffusion en direct, semblaient montrer des objets flottants.

Autre élément suspect, l’équipage a rapidement déclaré qu’il se sentait en apesanteur, signe d’un problème au cours de cette étape du vol. L’exact déroulé des événements semble encore un peu flou, mais peu après ces déclarations, Hague et Ovitchinine ont décidé d’avorter la mission et ont éjecté la capsule.

Pourrait-on abandonner la station ISS ?

Les décisions qui seront prises dans les prochains jours vont être cruciales. En effet, l’équipage en place dans la station internationale devrait quitter le « navire » en décembre prochain. Il faudrait donc idéalement réenvoyer une nouvelle équipe au cours des deux prochains mois. Or, Soyouz est actuellement la seule fusée capable d’envoyer des astronautes à bord de la station spatiale. Certains projets, comme SpaceX, ne sont pas encore au point.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité