Le délicieux compte Instagram qui compile des messages post-ruptures

Les échanges entre anciens partenaires ne sont pas forcément les plus glorieux. Et ce n'est pas Martin, qui a créé la page « Ex Relou », qui nous dira le contraire.

32864685124_09bb72b62b_o

C’est un compte Instagram comme il en existe tant. Sauf qu’il a ce petit truc en plus, un ADN détente qui permet de s’octroyer une pause délectable le temps de la lecture de quelques posts savoureux. « Ex Relou », comme son nom l’indique, compile les messages d’ex éplorés. Et c’est Martin, 30 ans, qui le gère. « L’idée de créer ce compte m’est venue assez simplement. Il y a quelques temps, j’ai décidé de quitter ma copine. Et au début, tout se passait bien. Puis elle a commencé à m’envoyer plein de mails, des sms, etc. Je partageais les échanges qui étaient parfois assez absurdes sur un compte WhatsApp avec mes potes. » Ses amis embraient et balancent à leur tour les histoires et les perles qu’ils détiennent dans leurs téléphones. Il nous est tous arrivés un jour de recevoir des appels du pied un peu désespérés : le but de ce compte Instagram c’est de les tourner en dérision pour dédramatiser la situation. « Et c’est là qu’on s’est dit qu’il y avait un concept. Qu’il fallait en faire quelque chose. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Encore une occasion d’open bar gratos manquée…

A post shared by Ex Relou (@exrelou) on

Martin lance donc la page Instagram « Ex Relou » en février. Il est très rapidement inondé de captures d’écrans d’échanges entre des amoureux transis et d’autres qui ne le sont plus du tout. « Au début, on modérait tout à cinq. Moi et quatre amis, mais c’était compliqué à gérer. Du coup aujourd’hui c’est moi qui gère tous les messages, mais ce n’est pas toujours évident. J’ai un job, évidemment, et je reçois près de 100 captures d’écrans par jour en semaine et jusqu’à 300 le week-end. C’est énorme. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ton ex qui va probablement te kidnapper bientôt.

A post shared by Ex Relou (@exrelou) on

Avec plus de 90.000 abonnés aujourd’hui, le compte Instagram « Ex Relou » génère un énorme trafic. Et un engouement certains des amateurs des bons mots. Pour choisir les messages à mettre en avant, Martin fonctionne au feeling « Quand je lis un échange qu’on m’a envoyé et que ça me fait rire ou alors que j’ai directement l’idée pour le légender, je le poste. Sinon, ça passe à la trappe. » La force de ce compte, c’est aussi les petites phrases qui ponctuent chaque screen, justes à chaque coup. Et vu les énormités qui y sont balancées, parfois on ne peut s’empêcher de se demander si la repartie n’est pas calculée. Et qu’importe. La vocation de cette page Instagram est bien d’être un moment de détente.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ceinture noire de repartie?

A post shared by Ex Relou (@exrelou) on

Mais c’est aussi un formidable outil marketing aussi, qui intéresse fortement les marques. « J’ai été contacté par plein de marques qui voulaient proposer des concepts ou me payer pour un post rémunéré, mais j’ai dit non à chaque fois. Des fois j’ai des demandes assez loufoques, comme la semaine dernière, avec une enseigne qui vend des bombes lacrymo pour les femmes qui voulait faire sa pub sur « Ex Relou », mais ce n’est vraiment pas mon but. » Les identités des amoureux insistants sont à chaque fois floutées. Et si certains ex reconnaissent leurs échanges, la plupart du temps, ils ne s’en plaignent pas. « Il est hyper rare que je reçoive des messages de réclamation. La plupart du temps, ça les fait bien marrer aussi. » On sait tous quand on a été trop loin. Après une soirée par exemple.

Sur le même sujet
Plus d'actualité