Le mariage pour tous dans le monde

Le référendum organisé ce weekend en Roumanie pour instaurer constitutionnellement l'interdiction du mariage gay n’a pas atteint le seuil de participation minimum des 30%. Quelle est la situation du mariage homosexuel dans le reste du monde ?

© Mercedes Mehling / Unsplash

Ce week-end, les Roumains étaient appelés à voter pour un référendum inscrivant l’interdiction du mariage gay dans la constitution nationale. N’en déplaisent aux partisans de cette loi, l’abstention a fait échouer le projet : seuls 20,41% des électeurs ont voté, un taux en deçà des 30% nécessaire pour valider le scrutin.

Reste à la maison et fais l’amour

Si l’échec de ce référendum est une bonne nouvelle, le mariage homosexuel reste concrètement interdit dans le pays : la législation roumaine n’autorise ni le mariage de personnes de même sexe, ni l’union civile. Placer son interdiction dans la Constitution aurait empiré la situation en verrouillant complètement cette proscription. Les jeunes ont majoritairement boycotté le référendum, soutenus par les associations LGBT et leur slogan « Reste à la maison et fais l’amour ». Le sociologue Gelu Fumunica, interviewé par l’AFP, explique aussi cette abstention par « l’agressivité qui a marqué la campagne pour le ‘oui’ ». Selon lui, « la tentative d’instiller la haine contre une minorité ont rendu les Roumains réticents à voter ».

Le mariage pour tous reste un long combat dans de nombreux pays. Si l’union entre deux personnes de même sexe semble évidente chez nous (la Belgique est le deuxième pays dans le monde, après les Pays-Bas, a l’avoir autorisé, et ce en 2003), cette situation est loin d’être le cas dans d’autres nations. On fait le point.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité