Statuettes et demande en mariage, tout ce que vous devez savoir sur la cérémonie des Emmy Awards

La 70e cérémonie des Emmy Awards s’est déroulée cette nuit au Microsoft Theatre de Los Angeles. Chaque année, les Emmys récompensent les meilleures séries et programmes télévisés américains. Débrief de la soirée.

belgaimage-140105873

Si les Emmys sont l’un des plus grands moments de la télévision américaine, la cérémonie ne pouvait pas passer à côté des dernières accusations de harcèlement sexuel dont souffre Hollywood depuis le mouvement #metoo ainsi que du manque de diversité dans l’industrie du cinéma et de la télévision. Des problématiques qui ont marqué le discours d’ouverture de Colin Jost et Michael Che. « Je voudrais souhaiter la bienvenue à toutes les personnes talentueuses et créatives d’Hollywood qui ne se sont pas encore fait chopper », a osé Che. Mais pas de quoi plomber la cérémonie qui comme chaque année a décerné ses prix sous les applaudissements des nombreuses célébrités présentes.

Game of Thrones, meilleure série dramatique

C’est sans surprise que la série d’HBO a remporté le prix de la meilleure série dramatique. Elle comptabilise rien que pour cette année 22 nominations (sur un total de 129 depuis son arrivée sur nos écrans). Peter Dinklage (Tyrion Lannister) remporte lui le trophée du meilleur acteur dans une série dramatique. D.B. Weiss, co-créateur et réalisateur de la série avec David Benioff, n’a pas manqué de remercier George R.R. Martin, l’auteur des livres Game of Thrones, malgré les différents entre l’écrivain et l’équipe de la série depuis que l’intrigue de cette dernière a dépassé celle des romans.

Le cast de Game of Thrones © Belga ImageLe casting de Game of Thrones lors de la 70e cérémonie des Emmys © Belga Image

The Marvelous Mrs. Maisel, meilleure série comique

La série d’Amy Sherman Palladino a enchaîné les statuettes hier soir. Meilleure série comique, elle permet aussi à son actrice principale Rachel Brosnahan de remporter le prix de meilleure actrice dans une comédie, à Alex Borstein celui de meilleure actrice secondaire pour son rôle de Susie Myerson et à la réalisatrice d’être couronnées des prix de la meilleure réalisation et du meilleur scénario. Le producteur exécutif Daniel Palladino a remercié l’équipe et en particulier le casting « qui a mangé des scripts de 80 pages ». On connaît en effet le talent d’écriture d’Amy Sherman Palladino, réputée pour la qualité de ses dialogues au rythme impressionnant (Gilmore Girls).

Claire Foy, à nouveau couronnée

Amplement mérité, l’actrice qui interprète la reine Elisabeth II durant les premières années de son règne dans The Crown (Netflix) remporte le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique. Elle laisse aujourd’hui sa place à Olivia Colman, chargée de reprendre le rôle (la prochaine saison se déroulant des années après la fin de la deuxième, il fallait une actrice plus âgée pour continuer la série). « J’ai vécu ces deux années et demi comme les plus extraordinaires de ma vie », a-t-elle déclaré. « On m’a donné un rôle que je n’aurais jamais pensé pouvoir jouer un jour », a-t-elle poursuivi, dédiant son prix au casting suivant et à son partenaire de plateau Matt Smith. Petit regret pour Sandra Oh, aussi nominée dans cette catégorie, qui aurait bien mérité une statuette pour son rôle d’agent du MI5 dans l’excellente série Killing Eve.

Le prix et la bague de Glenn Weiss

Lauréat du prix de la meilleure mise en scène pour une émission spéciale sur les Oscars diffusée sur ABC, Weiss s’est rapidement lancé dans un discours très personnel. « Je suis vraiment reconnaissant d’être ici. Mais c’est une joie douce et amère, car la personne qui serait la plus fière de moi en ce moment serait ma mère et elle est décédée il y a deux semaines ». Il s’est ensuite adressé à sa petite amie, présente dans le public : « Jan, tu es le soleil de ma vie (…) Tu sais pourquoi je n’aime pas t’appeler ma ‘petite amie’ ? Parce que je veux t’appeler ma ‘femme' ». Il lui a ensuite fait une demande formelle sur la scène à laquelle Jan a dit « oui ».

Les Emmys « de réparation »

Pour rappeler le manque de reconnaissance des minorités à la télévision américaine, Michael Che s’est permis une remise symbolique d’Emmys « de réparation ». Dans une vidéo préenregistrée et diffusée lors de cette 70e cérémonie, l’humoriste américain décerne les statuettes à plusieurs acteurs noirs comme Marla Gibbs (The Jeffersons), Jimmy Walker (Good Times), Kadeem Hardison (A different world) ou encore Jaleel White (Family Matters).

Et les autres…

Matthey Rhys obtient son premier Emmy pour son rôle de Philip Jennings dans la série The Americans, Regina King est récompensée pour son rôle dans la série Netflix Seven Seconds, Ryan Murphy remporte le prix de la meilleure réalisation pour The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story, qui permet aussi à l’acteur Darren Criss de remporter la statuette du meilleur acteur dans une mini-série.

Pour découvrir le palmarès complet, c’est ici que ça se passe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité