Mondial 2018 : jusqu’au 15 juillet, on va participer et emmagasiner des souvenirs

Quatre ans qu’on attend ça et, avant même que commence la Coupe du monde, on voudrait connaître le vainqueur ?

Moustique du 13 juin 2018 - Dossier ©Moustique

Même s’il s’agit de notre équipe nationale, pas question! Et pourtant voilà qu’on se met à écouter Messi qui mentionne la Belgique parmi les favoris. La dernière fois que la question lui avait été posée, il ne nous avait pas cités, comme, prudemment, il n’a pas mis en avant son Argentine, celle qui nous a éliminés en 2014. Il y a aussi toute une série de déclarations de connus ou de connaisseurs, ou des chiffres, entre paris sportifs et pronostics scientifiques, qui mesurent nos chances de succès final : 1 sur 20, semble-t-il. 

Il suffit de lire certaines déclarations récentes pour redevenir modestes. Un sélectionneur qui explique “Je ne mens jamais, je cache la vérité” ne doit pas apaiser un vestiaire. Dans sa tête, Kompany joue et gagne le Mondial. Et sur le terrain, ce serait aussi possible? En tout cas, jusqu’au 15 juillet, on va participer et emmagasiner des souvenirs, pas seulement les Diables Rouges, mais tout le pays, les fous et les sages, les étudiants en examen et les enfants en liberté, dans les bars, les canapés, les albums Panini et les suppléments gratuits. Pendant un mois, la terre sera ronde, magnifiquement ronde.

Cliquez ci-dessous pour vous abonner et découvrir la totalité de notre dossier de la semaine. Rendez-vous également en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Moustique du 13 juin 2018 - Cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité