10 choses à savoir sur Mohamed Salah, le « Messi égyptien »

La star de Liverpool serait la relève de Ronaldo. Ce samedi en finale de Champions League contre le Real Madrid, il se mesurera à lui.

Mohamed Salah, le "Messi égyptien". ©BelgaImage

Recordman

Mohamed Salah a été élu meilleur joueur de Premier League. Auteur de 32 buts sous le maillot de Liverpool en championnat, il bat le record d’un certain Cristiano Ronaldo (31), datant de son époque à Manchester United. 

Convoité

Les commentateurs et les supporters le voient déjà au sommet de la planète Foot. Second meilleur buteur européen après Lionel Messi, il attire le regard des plus grands. Le PSG a confirmé son intérêt pour l’Égyptien. Il se dit aussi que Zinedine Zidane, le coach madrilène, aurait donné son accord pour attirer le joueur dans ses rangs… 

Cher

Liverpool a acheté son joueur vedette 42 millions d’euros à l’AS Roma. Aujourd’hui, si un club veut l’attirer, il devra en débourser 227 millions. Ce transfert ferait de lui le joueur le plus cher de l’histoire devant Neymar (220 millions). 

Égyptien

Mohamed Salah est né en 1992 dans un village à 120 kilomètres du Caire. À 17 ans, des posters de Zidane et CR7 dans sa chambre, il devient le plus jeune joueur du championnat national. Trois ans plus tard, il débarque en Europe pour réaliser son rêve. Désormais, le peuple égyptien compte sur lui pour emmener leur nation très loin au Mondial. 

Président

Selon la légende, il aurait obtenu un million de voix aux dernières élections présidentielles en Égypte, sans être candidat. Les électeurs auraient rayé le nom des prétendants pour inscrire le sien sur le bulletin de vote. Salah refuse pourtant de parler de politique en public… 

Humble

Il aime rappeler que ses records individuels n’ont aucune valeur sans ses coéquipiers et le staff derrière lui.    Il est aussi connu pour respecter (la plupart de) ses adversaires sans faire de vagues. 

Dérapage 

Le joueur de Liverpool a aussi ses casseroles. On se rappelle notamment de cette fois où en 2013, après le match contre le Maccabi Tel Aviv, il avait refusé de serrer la main des joueurs israéliens. 

Musulman

Les supporters des Reds ont créé une chanson pour le moins surprenante: “S’il en met encore quelques-uns, je serai musulman moi aussi”. Salah, lui, ne prend lui pas la religion à la légère. Il fait ses cinq prières par jour et ne loupe jamais le ramadan, même s’il y a des gros matchs.

Œuvre

La municipalité de La Mecque en Arabie Saoudite lui a proposé des terres, ou de donner son nom à une mosquée, dans la Ville sainte. Quelques jours plus tard, le British Museum installait une paire de ses chaussures à crampons dans sa collection “Égypte”. 

Généreux

Le “Messi égyptien” lutte contre la drogue et les violences faites aux femmes. Il a aussi fait un don de 560 000 euros à un hôpital pour enfants au Caire et a construit un terrain de football dans son visage natal. À chaque fois qu’il y retourne, les gamins sont aux anges… 

Sur le même sujet
Plus d'actualité