Alice On The Roof, Saule, Lufy… ces Montois qui comptent

Dans des genres très différents, la région a déjà donné Charles Plisnier, Salvatore Adamo, François Pirette et un Premier ministre. Elle ne compte pas en rester là.

Ces Montois qui comptent

Alice On The Roof

Alice On The Roof ©Hellen Van Meene

Montoise d’adoption (elle est née à Soignies), Alice Dutoit atteint les demi-finales de The Voice en 2014 et est signée par Marc Pinilla, autre enfant du pays, sur son label. Métamorphosée en Alice On The Roof, elle sort son premier album “Higher” en janvier 2016 et le public s’emballe. Après un silence d’un an, elle publie Malade, coécrit avec Vianney. Elle fera sa rentrée scénique le 6 décembre à Forest National. Alice vit à Saint-Ghislain.

Alice On The Roof en concert. Vendredi 25 sur la Grand-Place de Mons, dès 21h.

Jean-Philippe Watteyne

Jean-Philippe Watteyne ©BelgaImage

Un Montois simple et heureux. Voilà comment ses amis le décrivent. Top Chef (premier Belge à avoir concouru en finale lors de la troisième saison) et Les Ambassadeurs ont fait de lui un WC (wallon connu), mais l’homme reste humble. Entre son resto ICook de l’avenue Reine Astrid et son Bistrot de la rue des Fripiers, il sort peu de ses cuisines et de sa ville où sa jovialité en a fait une figure emblématique. 

Pauline Burlet

Pauline Burlet ©BelgaImage

Née à Mons, elle a 22 ans et elle a déjà incarné Edith Piaf gamine dans La Môme, son premier film. Depuis, elle enchaîne les rôles – Dead Man Talking de Patrick Ridremont, Le Passé d’Asghar Farhadi qui l’emmène au Festival de Cannes et lui rapporte le Magritte du meilleur espoir féminin. On l’a encore vue dans La French et la mini-série Résistance et elle ne cache pas son envie de passer derrière la caméra.

Ronald Gobert 

Ronald Gobert ©Reporters

Administrateur délégué du Groupe Gobert fondé en 1946 (spécialisé dans les matériaux de construction, plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, 340 collaborateurs), il a 38 ans et est très actif dans le domaine du sponsoring. Co-sponsor de l’équipe cycliste Wanty-Groupe Gobert, il est aussi le président du Club de basket de Mons-Hainaut.

Marc Pinilla

Marc Pinilla ©BelgaImage

Ancien étudiant de la FUCaM, il a écumé les salles du coin avec son premier groupe avant de lancer avec succès l’aventure Suarez, montée avec ses potes malgaches Max, Pata et leur cousin Dada. Machine à tubes qui n’hésite pas à sortir de sa zone de confort, Suarez fait avancer la chanson française sur des chemins de traverse. C’est dans son studio et sur son label, qu’Alice On The Roof a jeté les bases de son blockbuster “Higher”.

Suarez en concert. Vendredi 25, sur la Grand-Place de Mons dès 21h. 

Lufy

Lufy

On dit d’elle qu’elle est la blogueuse fashion-beauté la plus suivie de Belgique. Ce qui est sûr c’est qu’elle a 1,2 million de followers, qu’elle a 26 ans et – surtout – qu’elle est montoise. Son aura lui a permis de développer des produits en collaboration avec L’Oréal, élargissant son champ d’action grâce à une chaîne YouTube créée avec son compagnon Enzo et une collaboration dans l’émission Place Royale. L’année dernière, le Parlement européen les a invités, elle et Enzo, à participer à une table ronde sur l’avenir des médias digitaux.

Saule 

Saule ©Paul Rousteau

Né à Mons, Baptiste Lalieu a démarré dans des groupes punk rock avant de lancer son projet en français Saule (et les Pleureurs). En 2012, Dusty Men, duo avec Charlie Winston, a été l’une des chansons les plus diffusées en France et en Belgique. Actuellement en tournée sous son nom, mais aussi avec le projet Zombie Kids, il enregistre cet été son nouvel album.

David Jeanmotte 

David Jeanmotte

Il dit être comme tout le monde, avec un peu plus de sourire et des idées plein la tête. Le sourire, c’est la porte, et les idées, c’est l’échange. En réalité, à Mons, il est plus connu et courru qu’Elio Di Rupo. Figure médiatique (on le voit dans Le grand cactus), David Jeanmotte, c’est la star de la ville, c’est le chouchou de ces dames et même à Cannes, il cartonne. Au départ infographiste 3D, il a créé The Five, une vitrine d’indépendants au service de l’image et il est impliqué dans la gestion de “Mons, Cœur en Neige”, marché de Noël. 

Découvrez les autres Montois qui comptent en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité