Les dirigeants les mieux payés

Le groupe financier IG a analysé les revenus des chefs d’États et de Gouvernement des pays de l’OCDE. Les leaders belges font partie des privilégiés…

La reine Elisabeth II, la riche reine ©BelgaImage

Charles Michel – Pas le premier Belge

Charles Michel ©BelgaImage

Notre Premier ministre est le cinquième chef de Gouvernement le mieux payé. Il touche 291.000 euros brut par an pour occuper le 16. Ce montant comprend environ 215.000 euros de revenus auxquels s’ajoutent des frais de représentation et de logement. Il n’est cependant pas l’élu politique le mieux payé du pays. Ce titre revient au Président de la Chambre des représentants. Siegfried Bracke gagne, depuis que son salaire a été amputé d’un tiers fin 2017, le même salaire mensuel que le chef du gouvernement sans les frais, mais majoré d’un euro. 

Le roi Philippe – Notre très chère Monarchie

Le roi Philippe ©BelgaImage

Notre monarque est le second chef d’État le mieux rémunéré. Il touche chaque année 11,7 millions d’euros de dotation publique. En ajoutant les dotations du Roi Albert II, de la Princesse Astrid et du Prince Laurent, la monarchie nous aura coûté à la fin de l’année près de 36,5 millions d’euros.

La reine Élisabeth II – La riche reine

La reine Elisabeth II, la riche reine ©BelgaImage

La reine d’Angleterre occupe la première position du classement des chefs d’État. Son compte est renfloué de 87 millions d’euros chaque année. Sa réserve personnelle s’élèverait à 400 millions d’euros. Elle n’est cependant que la… 302e fortune d’Angleterre. 

Malcolm Turnbull – Le premier élu

Malcolm Turnbull ©belgaImage

Avec 428.306 euros par an, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull est le mieux rémunéré. En février, à cause d’une liaison extraconjugale, il a dû échanger sa place avec son ministre du budget, Mathias Cormann, un Belge immigré il y a 20 ans, qui a donc mené le classement.

Lee Hsien Loong – Le Président millionnaire

Lee Hsien Loong ©BelgaImage

En considérant les pays non-membres de l’OCDE, le dirigeant le mieux loti est le Premier ministre de Singapour. Lee Hsien Loong touche un salaire annuel de 1,45 million d’euros. Il a déjà réduit sa rémunération de 35 % par rapport à 2014…

Donald Trump – Le bénévole

Donald Trump ©BelgaImage

Le président américain devrait toucher 324.564 euros par an. Ce qui ferait de lui le troisième dirigeant le mieux rémunéré des pays de l’OCDE. Mais le milliardaire a renoncé à son salaire. Il n’est pas le premier à délaisser son indemnité de fonction. L’ancien Premier ministre italien Mario Monti l’avait déjà fait, tout comme le président argentin Mauricio Macri.

Cyril Ramaphosa – L’Africain privilégié 

Cyril Ramaphosa ©BelgaImage

Le nouveau président sud-africain est le dirigeant africain le mieux payé (hors corruption…). Déjà milliardaire, il touche 248.000 euros par an, soit 50.000 de plus que son prédécesseur Jacob Zuma. L’opposition voudrait qu’il utilise son salaire pour développer le système de santé national.

Miloš Zeman – Le moins payé

Milos Zeman ©BelgaImage

Le président de République tchèque, lui aussi milliardaire, a choisi de ne toucher que 9.947 euros par an, soit la rémunération la plus basse au sein de l’OCDE. En 2013, il a placé une partie de son salaire dans un fonds présidentiel spécial pour l’amortissement de la dette publique (69 milliards d’euros).

Sur le même sujet
Plus d'actualité