Les Belges et l’alimentation : les conclusions de notre sondage exclusif

Voici les résultats les plus marquants de notre sondage exclusif mené par LISTEN, réalisé entre le 30 mars et le 12 avril 2018 auprès de 1.000 Belges francophones âgés de 20 à 64 ans.

Le Belge aime lire les étiquettes ©Kanar

Les pesticides sont vos ennemis. Les étiquettes pas claires vous rendent malades. Vous ne savez plus à quelle information ou label vouer vos achats. Vous êtes en colère et réclamez un changement du système de contrôle. En attendant, vous êtes nombreux à avoir pris votre cabas en main pour acheter du bio ou pousser la porte du producteur du coin. Et aux élections prochaines, vous êtes bien décidés à sanctionner les politiques. 

C’est que l’intérêt pour le “bien manger” est en train de passer de la préoccupation générale à l’obsession. En témoignent nos exploits culinaires et nos belles assiettes de restaurant qui s’étalent sur les réseaux sociaux comme autant de réussites personnelles, de promesses de santé, de recettes de bonheur. Dans un climat devenu anxiogène, le beau produit tout nu ou mitonné avec art est mis en scène, médiatisé, starifié, tandis que la nourriture industrielle est de plus en plus systématiquement décriée. Voilà la photographie sombre – quoique parfois contrastée – d’une crise de confiance extrêmement grave que notre sondage confirme. Plongée dans la marmite des résultats.

Infographie : les Belges et l'alimentation ©Moustique/Delphine Doerane

Sur le même sujet
Plus d'actualité