Le salaire des Belges

Tax shift oblige, le revenu mensuel des employés a augmenté. Décryptage. 

Le salaire des Belges ©BelgaImage

3.510 € 

C’est le salaire mensuel moyen brut des employés en Flandre et à Bruxelles, selon le baromètre annuel réalisé par vacature.com et la KU Leuven. C’est 600 euros de plus qu’il y a dix ans. En Wallonie, la moyenne chute à 3.045 euros. 

7,6 % 

Sur la base des salaires horaires, l’écart salarial entre les hommes et les femmes belges en 2017 s’élevait à 7,6 %. Contre 8 % l’année précédente. 

2,08 millions €

La médiane de la rémunération totale (salaire fixe, bonus et rémunération liée aux actions) des CEO des entreprises du Bel 20 était de 2,08 millions en 2016. Soit une augmentation de 26 % par rapport à 2015. 

52 % 

Le niveau d’étude a toujours une grande incidence sur le salaire. Le diplôme de master permet de gagner 52 % de plus que la moyenne (+ 5 % pour les bacheliers) tandis que les diplômés du secondaire gagnent près de 20 % de moins.

7.109 € 

C’est la différence de paie entre un directeur de société, métier le mieux payé, et un barman, métier le moins bien payé. Sans surprise, les secteurs les plus rémunérateurs sont la pétrochimie, l’industrie pharmaceutique, la programmation et autres activités informatiques. 

Le point final 

Ces dernières années ont été marquées par une inflation basse et un douloureux saut d’index. Mais le salaire net mensuel des employés belges a tout de même augmenté de 1,5 % à 3 % au 1er janvier 2018, dans le cadre de l’entrée en vigueur de la deuxième phase du tax shift. Ce qui représente une hausse de 40 à 45 euros par mois. Une bonne nouvelle étant donné que l’inflation belge a atteint en mars son niveau le plus bas depuis plus de deux ans. Mais une bonne nouvelle à nuancer puisque la baisse serait surtout due à des effets ponctuels (comme le repli des prix de l’énergie). Les analystes redoutent en effet que l’inflation reparte à la hausse dès le mois de mai.

Sur le même sujet
Plus d'actualité