Les études supérieures expliquées aux parents (et aux futurs étudiants)

En une génération, tout a changé. Les études supérieures aussi.

Dossier études supérieures ©Moustique

Certains parents se souviendront de cet accueil glacé où l’on vous demandait de regarder vos voisins à gauche et à droite avant de conclure: “un seul de vous trois réussira”. On n’en est plus là, même si, malgré la réforme, le taux d’échec en première année reste beaucoup trop élevé (autour de 40 %). Ce n’est pas le seul des bouleversements. Nouvelles cotations et règles de réussite, multiplication des passerelles entre sections, collaboration et co-diplômation entre institutions, techniques d’enseignement, numérisation globale… Rien ne ressemble à ce que nous aurions pu connaître il y a 25 ans et, à part conseiller à nos enfants de choisir consciemment leur faculté en fonction de l’intérêt des études elles-mêmes ou du métier qui en résultera, on n’a pas grand-chose à leur offrir. C’est à cette difficulté que notre dossier s’attaque. Comment aujourd’hui se déterminer entre université et haute école ou éviter les erreurs d’orientation? Comment se garder des structures non reconnues, ces “fausses unifs” ayant parfois pignon sur rue, où l’enseignement peut même être de qualité, mais dont le diplôme vous coûtera cher alors qu’il n’aura aucune valeur officielle?

Cliquez ci-dessous pour vous abonner et découvrir la totalité de notre dossier de la semaine. Rendez-vous également en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Moustique du 14 mars 2018 - cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité