Enquêter sur les droits des femmes est sérieusement dangereux

Dans un rapport publié ce lundi, l'ONG Reporters Sans Frontières (RSF) dénonce les menaces qui pèsent sur les journalistes enquêtant sur les droits des femmes dans de nombreux pays. 

© Unsplash / Milkovi

Cyberharcèlement, agressions, emprisonnements et assassinats : les journalistes qui enquêtent sur les droits des femmes prennent d’énormes risques dans de nombreux pays du monde. C’est ce que dénonce ce lundi l’ONG Reporters sans Frontières dans un rapport. Entre 2016 et 2017, elle recense plus de 60 cas de violation des droits des journalistes dans une vingtaine de pays, en raison d’enquêtes ou de reportages sur la condition des femmes. Depuis 2012, ce sont près de 90 exactions qui ont été recensées contre des reporters. Parmi les « prédateurs de l’information », RSF mentionne les groupes religieux, les organisations criminelles et les gouvernements autocrates. Retour sur neuf dates qui ont marqué les journalistes et la liberté de la presse. 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité