Le lobby du sucre a su se faire discret

Le sucre lié à l’obésité, le sujet a été abondamment documenté. Mais il est d’autres choses à savoir, plus générales et plus inquiétantes.

Cover ©Moustique

S’il est souvent question du lobby des armes ou des cigarettiers, celui du sucre a su se faire discret. Il a pourtant réussi à détourner notre attention des méfaits du sucre en désignant le cholestérol et les graisses comme les grands responsables des maladies cardiovasculaires. L’autre surprise, c’est de retrouver des sucres partout. Présent naturellement dans le lait ou les fruits ou synthétisé par notre organisme, il nous est certes indispensable. Mais on le retrouve dans des produits transformés par l’industrie alimentaire aussi inattendus que la soupe, la charcuterie ou le fromage. À cet acharnement, il y a une raison avouable: prolonger la conservation des aliments. Une autre est liée à notre époque où le goût du sucré domine tous les autres. C’est donc aussi un moyen économique d’augmenter la qualité “perçue” de l’aliment. Mais c’est surtout du cynisme commercial. Le sucre est addictif et, comme la drogue, peut amener certains à une dépendance morbide. Mais, de toute façon, il nous pousse tous à toujours en consommer plus et d’ainsi aggraver nous-mêmes le déséquilibre de notre alimentation.

Découvrez la totalité de notre dossier de la semaine en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Cliquez ci-dessous pour vous abonner et découvrir la totalité de notre dossier de la semaine. Rendez-vous également en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Moustique du 25 octobre 2017 - cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité