Immobilier: dans quelle région s’installer?

Les trois régions ont désormais réformé leur politique fiscale. Et leurs marchés respectifs gardent leurs particularités. 

Dossier immobilier ©Kanar

Bruxelles

Si dans l’ensemble du pays le nombre de transactions a augmenté de 0,8 %, il a baissé de 0,2 % à Bruxelles. De la même manière, les augmentations de prix ont été limitées. Pour les maisons, la hausse finale devrait être de 0,5 % et pour les appartements, de 3,5 % avec des différences importantes selon les communes (- 6 % à Bruxelles-Ville et + 11 % à Evere). La valeur des maisons qui avait flambé ces dernières années est maintenant stabilisée. Le marché des appartements demeure par contre en plein boom grâce à son attrait sur les investisseurs et les primo-acquéreurs. Ces derniers peuvent par ailleurs bénéficier d’un avantage fiscal de taille: un abattement sur les droits d’enregistrement sur la première tranche de 175.000 € de la valeur du bien convoité. Dans ce cas, ils gagnent directement 21.875 €, à condition que le coût total de l’habitation ne dépasse pas le demi-million. 

Wallonie

Au sud du pays, le prix d’une maison a augmenté de 2,7 % en moyenne l’an dernier. La valeur des appartements a grimpé de 3,4 %. Il existe d’importantes différences entre les provinces. Pour un appartement, le Brabant wallon affiche des résultats et des prévisions de plus-value intéressants, jusqu’à 10 % sur 10 ans. À Liège, seuls les terrains à bâtir gagnent quelques points. Le marché du Hainaut peine quant à lui à décoller… Les prix y sont en recul dans de nombreuses communes, dont Mons et Tournai. Pour encourager les primo-acquéreurs à franchir le cap de la propriété, la Région wallonne a mis sur pied en 2016 le “chèque-habitat”, c’est-à-dire un crédit fiscal accessible à (presque) tous. Plus les revenus sont modestes, plus l’aide est importante et peut atteindre 1.520 euros par an pendant une décennie.

Flandre

Vous pourriez également être tenté de vous installer en Région flamande. Le prix moyen d’une maison y a augmenté de 7,7 % depuis 2013, ce qui n’est pas si mal vu le contexte actuel. Les provinces d’Anvers et de Flandre-Orientale sont particulièrement attractives. La hausse s’avère inférieure pour les appartements. Si vous optez pour un bien au nord, vous pouvez encore bénéficier du bonus-logement s’il s’agit de votre première acquisition. Vous pourrez déduire fiscalement un maximum de 2.280 € par an pendant 10 ans et 1.520 € durant le reste de la durée du prêt hypothécaire. 

Découvrez la totalité de notre dossier de la semaine en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Cliquez ci-dessous pour vous abonner:

Moustique du 21 février 2018 - Cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité