Le retour manqué de Logan Paul

Le vlogger peut-être le plus détesté d’Internet est de retour sur YouTube après plus de trente jours d’absence. Mais une semaine à peine après ce come-back, Logan Paul s’est déjà fait recadré par la plate-forme de vidéos.

Logan Paul à Los Angeles © Reporters / Wenn

Cela faisait un mois que le blogueur Logan Paul avait disparu d’Internet. Après avoir filmé un cadavre le 31 décembre 2017 dans la forêt japonaise d’Aokigahara, le jeune Américain de 22 ans avait été intensément critiqué de toutes parts. Il poste alors une vidéo d’excuse et se retire du web. Mais la semaine dernière, le voilà de retour avec une vidéo de douze minutes intitulée « LOGAN PAUL IS BACK! ». Tout est clair, tout est dit, le vlogger ne va pas « ignorer ce qui s’est passé ni prétendre que cela n’a pas eu lieu ». Il s’engage également à verser 1 million de dollars aux organisations de prévention du suicide. Surexcité, et habillé tels un messie ou un naufragé, Paul se vante d’avoir gagné un million d’abonnés pendant son break loin d’Internet. La vidéo récolte 14 millions de vues. Sa rédemption effectuée, Logan Paul s’est remis à poster des vidéos quotidiennes pour ses fans. Et là, c’est le drame.

Des rats morts

Les récentes vidéos de Paul lui causent déjà pas mal de problèmes puisque YouTube a annoncé vendredi qu’il suspendait temporairement toutes les publicités sur la chaîne de Paul « en réponse à son récent comportement ». Mais qu’a donc encore fait Logan Paul ? Beaucoup de choses, comme encourager ses jeunes abonnés à participer au Tide Pod Challenge, essayer de monétiser une de ses vidéos ne respectant pas les lignes directrices favorables aux annonceurs de la plate-forme, mais aussi utiliser un taser sur deux rats morts. Dans le contexte de sa récente polémique, filmer un animal mort n’était peut-être pas la chose la plus judicieuse à faire pour Logan Paul. La PETA a demandé à ce que la vidéo soit retirée de YouTube, affirmant dans une déclaration qu’elle était la preuve que Paul « n’a définitivement pas appris qu’il y a uniquement de la tristesse, et non de l’humour, dans la mort des autres ».

Pourtant, le blogueur vidéo avait bien préparé son retour. Il y a deux semaines, il postait « Suicide : be here tomorrow » où on le voit écouter des experts de la prévention du suicide lui expliquant pourquoi ce qu’il a fait est mal et ce qu’il peut faire pour faire partie de la solution. « Il est temps de commencer un nouveau chapitre de ma vie en continuant à m’éduquer moi-même ainsi que les autres sur le suicide », dit-il à la caméra à la fin de la vidéo. Une fois de plus, l’attitude de Paul pose la question de la modération de YouTube puisque la vidéo au contenu considéré problématique (avec les deux rats morts) est toujours en ligne. De nombreux internautes réclament également la suppression complète de sa chaîne YouTube via une pétition. La saga Logan Paul semble donc loin d’être finie…

Sur le même sujet
Plus d'actualité