Pourquoi le web ingurgite des capsules de lessive

Parmi les phénomènes qui agitent la toile, certains prêtent à sourire, mais d’autres sont assez inquiétants. Le Tide Pod Challenge encourage ainsi les internautes à manger des capsules de lessive (pods) de la marque Tide. Mais d’où vient cette nouvelle mode ?

belgaimage-132028520-full

On se souvient encore du Ice Bucket Challenge qui consistait à se jeter un seau d’eau glacée sur le corps et à défier ensuite un ou plusieurs amis à faire de même. Moins anecdotique et franchement plus dangereux, le Blue Whale Challenge consistait à relever 50 défis morbides dont le dernier poussait au suicide. En ce début d’année 2018, place au Tide Pod Challenge qui commence à sérieusement alerter aussi bien la marque de lessive concernée que l’AAPCC (l’American Association of Poison Control Centers). Cette dernière a récemment alerté dans un communiqué de presse que le nombre d’ingurgitations volontaires par des adolescents est en augmentation. « Au cours des deux premières semaines de 2018, les centres antipoison ont traité 39 cas d’adolescents exposés intentionnellement à du produit lessive. Pendant la dernière semaine, nous avons vu 47 autres cas, pour un total de 86 entre le 1er janvier et le 21 janvier 2018. Nous rappelons à quel point cet acte est dangereux pour la santé et peut provoquer une crise d’épilepsie, un arrêt respiratoire, le coma et même la mort » a signalé son directeur Stephen Kaminski.

Genèse d’un phénomène

Dès l’introduction de ces packs de détergents (les fameux Tide Pods) par la société Procter & Gamble en 2012, les centres antipoison américains connaissent une augmentation de leurs appels. À cause de leurs petites tailles et de leurs couleurs, plusieurs enfants les confondent en effet avec des bonbons. Mais le début de ce challenge proviendrait d’une simple plaisanterie. En décembre 2015, le média d’informations parodiques américain The Onion publie un article rédigé du point de vue d’un enfant qui tente de manger des capsules de lessive.

La première vidéo sur le sujet remonte à 2016, lorsque le Youtubeur Cyr se met en scène avec des capsules de lessive dans « Soap Wad Origins » (la vidéo a été supprimée depuis). Fierté ou ironie, le jeune homme a d’ailleurs rappelé dans un tweet début janvier qu’il était « le fondateur de la Tide pod culture »

Le 31 mars 2017, le site web d’humour CollegeHumor met en ligne une vidéo YouTube intitulée « Don’t Eat the Laundry Pods » qui récolte aujourd’hui près de 3,5 millions de vues. Le 7 janvier 2018, le YouTuber TheAaronSwan669 prétend participer au défi dans une vidéo, avant de s’exclamer : « Just kidding, I’m not a fucking retard ! » (Je plaisante, je ne suis pas un putain de demeuré !) Mais les véritables Tide Pod Challenges (ceux où les gens mangent — ou essaient de manger — vraiment ces capsules) continuent pourtant d’affluer.

Ne mangez pas de Tide pods

Le phénomène a depuis lors tellement gonflé que la marque Tide s’inquiète (à juste titre) de ses conséquences. La porte-parole de Procter & Gamble, Petra Renck, a déclaré dans un communiqué : « Les capsules de lessive sont faites pour nettoyer les vêtements. Personne ne devrait jouer avec, peu importe les circonstances, et même s’il s’agit d’une blague ». En plus d’avoir verrouillé les packs de ses capsules dans les grandes surfaces, Tide a publié une nouvelle vidéo mettant en scène le joueur de football américain Rob Gronkowski pour tenter d’arrêter la propagation de ce drôle de défi.

Mais la marque n’est pas la seule à devoir porter cette lourde responsabilité. Le 18 janvier, un porte-parole de Google a annoncé que YouTube retirerait les vidéos des participants du Tide Pod Challenge : « Le règlement de la communauté YouTube interdit tout contenu destiné à encourager des activités dangereuses présentant un risque inhérent de dommages physiques. Nous travaillons à supprimer rapidement les vidéos signalées qui ne respectent pas nos règles ». Facebook a fait une annonce similaire, déclarant qu’il supprimerait toutes les vidéos mettant en avant ce défi. Le hashtag #TidePodChallenge a quant à lui été supprimé de Facebook et Instagram. Enfin, Amazon doit aussi faire face au Tide Pod Challenge puisque le produit donne lieu à d’étranges critiques vantant son goût et proposant même quelques recettes…

Malgré le nombre inquiétant de jeunes empoisonnés, le phénomène est maintenant (et heureusement) largement dominé par les messages d’internautes implorant à ceux qui voudrait relever le défi de ne pas manger les capsules de lessive. Histoire de ne pas perdre entièrement foi en l’humanité…

Sur le même sujet
Plus d'actualité