Il est où le soleil ?

La Belgique traverse l'un des hivers les plus sombres de son histoire : nous n'avons eu droit qu'à 10h35 d'ensoleillement le mois dernier.

belgaimage-65004977-full

« Ain’t no sunshine » chantait Bill Withers. Un titre qui colle extrêmement bien à l’hiver que l’on est en train de traverser. L’impression de vivre dans un tunnel bouché par les nuages, sans jamais apercevoir la couleur du ciel et les rayons du soleil. Et malheureusement, ce n’est pas qu’une impression. Selon l’Institut royal météorologique de Belgique, le mois de décembre a été le second mois le plus sombre depuis 1887. Gris, pluvieux, triste, maussade,… Les qualificatifs ne manquent pas.

En bref, si vous vivez à Bruxelles ou dans ses environs, vous n’avez pu profiter que de 10 heures et 35 minutes d’ensoleillement sur tout le mois. Ça fait peu, puisque les moyennes se situent autour des 45 heures. Un record battu (si l’on peut le dire) par la ville de Rouen, qui elle n’a connu que 2,5 heures de soleil lors de la première moitié du mois de janvier, alors que ses habitants devraient normalement profiter de 58 heures d’ensoleillement sur le mois. Une situation encore plus perturbante à Moscou, puisque la ville et ses habitants n’ont profité que de 6 minutes de rayons sur tout le mois de décembre 2017. Aïe.

Dépression saisonnière

Des conditions climatiques qui ne sont pas sans conséquences : selon de nombreux experts de la santé, un tel manque de lumière peut créer des dépressions saisonnières, dont les symptômes sont un manque d’énergie criant, un grand besoin de dormir, une baisse de la libido et l’envie de consommer de plus grandes quantités de sucre et de gras. Il est donc relativement normal que cet hiver vous donne un sacré coup au moral.

Une solution existe : la fameuse luminothérapie, qui consiste à s’exposer de quotidiennement à une source de lumière artificielle importante pour atténuer les symptômes. Il existe notamment des réveils qui reproduisent le lever du soleil, leur vente a d’ailleurs doublé ces dernières semaines. Pour éviter que le système immunitaire ne s’affaiblisse trop en raison du manque de lumière, il est également conseillé de prendre de la vitamine D en comprimés et d’essayer de faire une promenade de 10 à 15 minutes par jour pour rebooster son organisme. Et d’attendre patiemment le retour du printemps.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité